Les services collaboratifs, un nouveau business model à explorer ?

MobilitéOpérateursRéseaux

Table ronde Premier Cercle – Capgemini : les évolutions technologies font apparaître de nouveaux besoins et enjeux pour les acteurs de l’Internet et des télécoms.

A l’initiative de Premier Cercle et de Capgemini Consulting, des acteurs du mondes des médias, de l’Internet et des télécoms se sont penchés sur les nouveaux modèles économiques à dégager à l’heure où les évolutions technologiques font apparaître de nouveaux besoins.

Une série de tables rondes étaient organisées sur ce sujet à Paris ce 5 février.

Le groupe PagesJaunes, qui réalise près de la moitié de son chiffre d’affaires sur Internet, se tourne vers le terrain de l’innovation en termes de produits et de services.

Selon Jean-Pierre Remy, le directeur général de PagesJaunes, la monétisation des sites sur le Web  doit respecter “la règle des trois “S” pour Search, Share (le collaboratif) et Shopping (l’e-commerce)”.

A cet effet, le groupe vient de lancer son Pack Visibilité Internet à destination des entreprises, censée assurer une meilleure visibilité sur le Web et ainsi d’améliorer le trafic vers leur site.

Le groupe PagesJaunes s’ouvre aussi au collaboratif, via le lancement d’une fonctionnalité en version bêta sur son annuaire en ligne.

Celle-ci invitera les internautes à noter et à déposer des commentaires sur les professionnels référencés sur l’annuaire en ligne.

L’objectif est d’avant tout d’“apporter des innovations qui se transforment en usages“, a souligné Yves Tyrode, directeur du technocentre de France Telecom/Orange.

D’où le besoin pour les opérateurs de se concentrer sur l’augmentation et l’optimisation de la bande passante.

Du côté des services, les réseaux sociaux représentent une nouvelle opportunité et représente un nouveau moyen de communication et de consommation.

“Une des forces de Facebook est d’avoir fourni un SDK aux développeurs leur permettant de développer des applications à destination d’un groupe”, note Yves Tyrode.

Le problème majeur de Facebook toutefois réside dans le manque de protection de la vie privée et un problème d’interopérabilité.

Une notion qui pourrait pourtant servir de tremplin aux opérateurs télécoms pour développer et mettre en avant leurs services.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur