Les services d’accès Internet s’engagent à vulgariser le contrôle parental

Mobilité

Le ministre délégué à la Famille a obtenu des FAI qu’ils incluent systématiquement un outil de ce type dans leurs kits d’accès en début d’année prochaine.

Comment favoriser le contrôle parental sur Internet ? Mercredi, Philippe Bas, ministre délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille, a fait le point sur les mesures de sécurité à prendre pour protéger les mineurs de contenus illicites accessibles en ligne.

Des engagements de la part des FAI ont été rendus publics, à la suite d’une table ronde avec des représentants des fournisseurs d’accès Internet, les opérateurs de téléphonie mobile et les associations familiales et de protection de l’enfance.

Tout d’abord, les membres de l’Association française des fournisseurs d’accès et des services Internet (Afa) acceptent de fournir systématiquement à leurs abonnés un outil de contrôle parental “performant, facile à installer, et sans surcoût” pour l’utilisateur. Mais la responsabilité d’activer ou non ce service reviendra aux parents.

Apparition du logiciel début 2006

Ce logiciel commun, qui fait encore l’objet de discussions avec les éditeurs spécialisés, sera disponible dans tous les kits de connexion à partir du premier trimestre 2006. Il devrait offrir des services différenciés en fonction du public visé (enfants, adolescents).

Les FAI et les pouvoirs publics s’engagent à promouvoir cet outil de contrôle parental à travers des campagnes de communication grand public. Un comité de suivi va être établi pour suivre l’évolution de ce dossier.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur