Les services Internet selon Apple

Mobilité

Passées les annonces d’Apple sur les iCards, iReviews et les iTools, faisons un point sur l’ensemble des nouveaux services Internet de la Pomme.

Une chose est claire, Apple tente de satisfaire les besoins les plus divers : un portail modulaire et alimenté par les internautes eux-mêmes, un disque dur virtuel, un service d’e-mail gratuit, un éditeur en ligne de pages Web et un filtre pour enfants. Quelles sont les qualités et les défauts de ces services ? Nous les avons essayé.

La première chose à faire, est de s’inscrire aux iTools. La procédure est très simple. Il faut télécharger un petit fichier d’installation puis on donne ses nom, prénom, adresse et mot de passe. L’inscription ne prend que deux ou trois minutes. À la fin, le site affiche une page récapitulant les informations et donne l’intitulé du serveur POP3 pour configurer sa messagerie. Mieux vaut les imprimer pour ne pas les perdre. Ca y est vous êtes membre. Pour se créer une adresse mail gratuite, il faut maintenant se connecter Mac.com. Fabriquer son adresse eMail est d’une rapidité déconcertante. Vous l’avez en moins de cinq minutes. Il vous propose de configurer automatiquement OutLook 5, si il s’agit de votre messagerie par défaut. L’avantage avec Mac.com par rapport à la plupart des offres de mail gratuit, c’est de pouvoir utiliser n’importe quel logiciel de messagerie (Eudora, Outlook ou Netscape).

Attention : si vous utilisez Internet Explorer et Netscape, vous devrez télécharger le fichier d’installation pour chaque navigateur et confirmer l’inscription pour les deux logiciels.

Maintenant que l’on a notre adresse eMail, pourquoi ne pas avoir sa propre page Web que tout le monde pourra consulter ? Là encore, iTools simplifie au maximum la procédure de création. Sans la moindre connaissance en HTML, vous construisez une page Web. Cliquez sur HomePage. Vous choisissez tout d’abord une catégorie (album photo, une page vidéo iMovie, invitations, annonce bébé ou résumé). Ensuite, on sélectionne le thème (le style) de la page. Pour l’album photo et la page vidéo, les documents doivent être déposés sur votre iDisk. Malheureusement, cette fonction de sauvegarde sur un disque dur virtuel au travers du Net, n’est pas encore disponible en France (voir édition d’aujourd’hui). Pour personnaliser la page Web, vous passez par un modèle préfabriqué où vous tapez votre texte ou placez vos images ou vidéos. Il y a tout de même un petit bogue : le champ eMail est vraiment trop petit. Autre point à améliorer, on ne peut pas faire de modification sur la page modèle. On clique d’abord sur la zone à modifier pour accéder au mode modification. C’est une démarche un peu lourde, mais c’est une solution simple que tout le monde peut utiliser sans la moindre difficulté.

La page Web est prête. Il ne reste qu’à la publier sur Internet. Si vous avez un doute sur le résultat final, vous pouvez pré-visualiser la page. Si tout est correct, il ne reste plus qu’à publier votre page. Home Page vous indiquera l’adresse URL de votre page Web. Vous pourrez modifier le nom de la page si besoin était. Si plusieurs styles sont disponibles dans la catégorie choisie, vous pouvez changer de thème en cours de création.

Home Page propose un véritable gestionnaire de site Web. Vous pouvez créer plusieurs pages, en supprimer, ou modifier la page affichée en premier si vous en avez plusieurs. Dans ce cas, Home Page génère automatiquement le ou les liens entre les diverses pages du site. Ce n’est pas révolutionnaire en soi. Mais le fait qu’Apple propose un service complet de création est une bonne chose pour attirer les utilisateurs et ceux qui n’ont pas encore de pages Web.

Pour essayer les iTools (pour Mac uniquement): La page d’inscription


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur