Les smartphones Nokia Lumia se portent mieux qu’escompté

MobilitéOS mobiles
Nokia Lumia 800

Ambassadeur désigné de l’OS mobile Windows Phone, Nokia aurait écoulé 1,3 million de smartphones Lumia et ainsi surpassé ses prévisions initiales.

Ecoulés à 1,3 million d’exemplaires depuis leur intronisation en novembre dernier, les smartphones de la gamme Lumia surpasseraient nettement les prévisions de ventes que leur avait initialement conférées leur constructeur Nokia.

De telles estimations ne sauraient toutefois refléter la discordance qui règne entre les 22 cabinets d’analyses sondés pour l’occasion, leurs évaluations s’échelonnant de 800 000 à 2 millions d’unités écoulées.

Pourtant, la moyenne arbitraire qui en résulte reste en soi une surprise, tant l’emballement, à l’automne dernier, qu’avaient suscité ces terminaux ambassadeurs de Windows Phone paraissait s’être retombé après les fêtes de fin d’année.

D’autant plus que l’hégémonie du Lumia 800, auquel Nokia semblait avoir accordé ses faveurs marketing, avait fait naître en parallèle des craintes quant à l’avenir de son petit frère, le Lumia 710.

Mais les deux smartphones ont su cohabiter, jusqu’en l’imminence d’un successeur présenté lors du CES, estampillé 900 et attendu sous peu chez l’opérateur américain AT&T.

Comme l’explique Silicon.fr, cette attente n’a rien d’insurmontable, tant les marchés européen et asiatique ont positivement répondu à l’appel d’une série Lumia dont ils se sont montrés particulièrement friands.

Au regard de telles tendances, il est envisageable d’anticiper une réaction analogue des consommateurs américains, notamment vis-à-vis du Lumia 710, proposé à 50 euros dans le cadre d’une offre forfaitaire inscrite au catalogue de T-Mobile.

En coulisse se joue la démocratisation sous-jacente d’une plate-forme Windows Phone qui divise l’opinion. Entre une interface graphique novatrice et un vide logiciel rédhibitoire, le public peine à s’en accommoder.

A en croire IHS iSuppli, l’OS mobile de Microsoft accaparerait tout de même 16,7% des parts de marché en 2015 (soit plus qu’Apple iOS), contre 1,9% à l’heure actuelle.

Nokia compterait alors pour 50% des ventes de Windows Phone. Ce qui restera à vérifier. On est en tout cas encore loin des 15,3% du marché que iSuppli accordait, en 2009, à Windows Mobile pour 2013.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur