Les ‘Tablet PC’ au Comdex, un air de déjà-vu ?

Mobilité

Grande nouveauté du Comdex, l’écriture manuscrite ! Au cours de sa présentation en ouverture du salon de Las Vegas, Bill Gates a, en effet, beaucoup insisté sur l’utilisation principale des Tablet PC : l’encre électronique.

“Les Tablet PC vont mettre fin au classique rangement en piles des feuilles de papier.” Pas de doute, il y en a encore qui croient au mirage du bureau sans papier. L’ordinateur de bureau, puis portable, et enfin l’Internet devaient nous permettre d’atteindre cet idéal écologique et organisationnel : tout est numérique et nos corbeilles à papier restent vides. Un concept qui a la vie dure, malgré l’augmentation continue de la consommation de papier dans le monde entier. Tellement même que Bill Gates himself a présenté, pour la deuxième année consécutive, des prototypes de Tablet PC (sortie sur le marché prévue pour mi-2002), ces ordinateurs portables sans clavier et munis d’un écran tactile. Utilisant une version spécifique de Windows XP, baptisée sans surprise “Tablet PC Edition”, des machines format A4, signées Compaq, Fujitsu, Toshiba, Nec ou encore Acer, veulent nous faire redécouvrir les joies du crayon. Le Tablet PC se manipule en effet à l’aide d’un stylet avec lequel on pointe, on navigue sur Internet, voire même on écrit. Et, comble du modernisme, le principal usage doit être l’encre électronique, plutôt que la reconnaissance d’écriture. En clair, gribouillez vos pattes de mouche sur l’écran et, surtout, conservez-les telles quelles, ne les convertissez pas en fichier texte, parfaitement lisible. Leland Rockoff, le directeur marketing Tablet PC chez Microsoft, s’en explique : “La plupart des précédents appareils en forme de tablette transformaient immédiatement ce que vous écriviez en texte. Nous parions sur le fait que les gens préfèreront conserver le tracé manuscrit. En même temps que nous écrivons, nous ajoutons des annotations, des marques de paragraphes, difficiles à traduire en texte.” Un discours qui n’empêche pas Microsoft de considérer son application de reconnaissance d’écriture comme la meilleure du monde.

Tout ceci ne signifie évidemment pas qu’il faut rejeter l’idée en bloc. Et les évolutions des PC de poche sont là pour prouver que ce sont les modèles sans clavier qui ont gagné la partie (l’anglais Psion en a fait les frais). Cela dit, la consultation des données est la principale utilisation des PC de poche, alors que les Tablet PC sont présentés comme les remplaçants des actuels PC portables, voire même des PC tout court si l’on en croit la présentation de Microsoft. On peut y lire en effet que les Tablet PC sont “conçus pour être des ordinateurs principaux”, et non secondaires, donc. En arguant que les portables ne sont pas pratiques à utiliser debout, ou encore que l’écran représente une gêne lorsque l’on se trouve en face de quelqu’un. Résultat, Bill Gates, toujours lui, insiste sans ambages : “Le PC a fait passer l’informatique du back-office au bureau de tout le monde. La tablette PC donne la possibilité de transporter avec soi les toutes dernières technologies, raison pour laquelle j’en utilise déjà une comme PC de tous les jours. C’est un PC quasiment sans limite et je prédis que dans cinq ans, il s’agira du modèle de PC le plus vendu aux Etats-Unis.” Rendez-moi mon clavier !

Evidemment, on n’en attendait pas moins de l’architecte logiciel en chef de Microsoft. Cela dit, M. Gates, pour répondre aux centaines d’e-mails que vous devez recevoir par jour, utilisez-vous vraiment un stylo ? Vu votre expérience informatique, vous devez tout de même écrire plus vite au clavier, non ? Tant qu’un ordinateur servira essentiellement à écrire – et l’e-mail est, de loin, la principale activité des internautes – un clavier s’avèrera indispensable. Et pas seulement parce que c’est plus rapide. En ce qui me concerne, je ne souhaite à personne d’avoir à déchiffrer mon écriture manuscrite minuscule… Enfin, je me rassure, on pourra brancher un clavier sur la tablette. Ouf !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur