Les tablettes portent le marché mondial des biens technologiques

MobilitéOS mobilesPCPoste de travailRégulationsTablettes
tablettes-marches-biens-technologiques-gartner

Le dernier baromètre de Gartner dénote une adoption fulgurante des tablettes tactiles et une forte influence du phénomène sur le marché des biens technologiques dans son ensemble.

Dans la lignée du frémissement constaté en 2012, les tablettes auront connu une faste année 2013, motivant un renouvellement insoupçonné des biens technologiques… et une révolution des usages, jusqu’en entreprise.

Dictée par une fulgurante montée en puissance d’Android, une guerre de prix autour du format 7/8 pouces et une appétence grandissante des constructeurs pour les pays émergents, cette conjoncture évolutive se dessine au dernier baromètre de Gartner.

Le cabinet d’études estime qu’il se vendra, en 2013, plus de 184 millions de tablettes numériques, soit une croissance annuelle de 53,4% en volume.

Des prévisions revues à la hausse, alors qu’elles faisaient état, fin août, d’une hausse de 42,7%.

Cet essor se conjugue au déclin du PC, estimé à -8,4% entre 2012 et 2013… ou -11,2% (soit 303 millions d’unités vendues) en excluant le segment des ‘ultramobiles’, qui comprend notamment la Surface Pro de Microsoft.

A l’instar d’IDC, Gartner assure que les ventes de tablettes dépasseront très bientôt celles des ordinateurs personnels, mais qu’il faudra attendre 2015 pour assister à leur prise de pouvoir sur une année pleine.

En outre, avec la pression exercée sur les prix, cette progression en volume ne devrait pas se traduire par autant de croissance en valeur.

La tendance s’illustre d’ores et déjà cette année : smartphones et tablettes confondus, l’offre de terminaux mobiles à moins de 350 dollars représente les deux tiers d’un marché évalué à plus de 600 milliards de dollars.

Le PC oppose par ailleurs une certaine résistance aux tablettes, en s’adaptant d’un point de vue technologique, tout particulièrement à travers les facteurs de forme hybrides.

Si bien que l’on a observé, au cours des deux derniers trimestres, un léger tassement des ventes de tablettes… mais aussi des signes de saturation sur certains marchés.

Le prochain levier de croissance pour les groupes high-tech semble se trouver dans les pays émergents, où Nokia vise ‘le prochain milliard’ (d’utilisateurs, s’entend ; Mozilla évoque même ‘les deux prochains milliards’).

Dans cette nouvelle population connectée, les utilisateurs recherchant un complément à leur téléphone mobile sont pressentis pour se tourner plus volontiers vers une tablette comme premier choix, au détriment du PC.

La prévalence du critère tarifaire dans l’intention d’achat se fait aussi plus forte, les consommateurs montrant un intérêt grandissant pour les produits à bas coût.

Des 21 500 tablonautes sondés dans 8 pays (Allemagne, Brésil, Chine, États-Unis, France, Italie, Japon et Royaume-Uni), 47% ont déclaré posséder une tablette de 8 pouces ou moins.

Apple devrait en ressentir le contrecoup, au contraire d’Amazon et Google avec leurs Kindle Fire et Nexus respectives.

PC, tablettes et téléphones mobiles confondus, il devrait s’être écoulé, au 31 décembre 2013, 2,32 milliards de ‘devices’.

gartner-biens-technologiques

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous l’histoire d’Apple ?

Crédit illustration : fotoscool – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur