Les ténors des bases de données en route vers le Mac

Cloud

Les éditeurs Oracle et Sybase se lancent sur la plate-forme d’Apple : Oracle profite de l’Apple Expo pour se faire connaître en France et Sybase fait savoir que ses solutions d’entreprises ne vont pas tarder elles aussi à être disponibles. En attendant, sur l’Apple Expo, le directeur du marketing d’Oracle 9i souligne l’engouement des utilisateurs de Mac et les opportunités de marché pour le produit du leader des bases de données.

L’intérêt des éditeurs de solutions professionnelles d’entreprises après la présentation de matériels Apple “sérieux” ne s’est pas fait attendre : après la mise en ligne de la Developper Release par Oracle (voir édition du 23 août 2002), Sybase annonce son ASE (Adaptative server enterprise) 12.5 pour Mac OS X Serveur v10.2. Le logiciel devrait être disponible dans le courant du mois, vers le 23 septembre. ASE n’est ni plus ni moins qu’un système de gestion de base de données relationnelles, conçu pour les applications à transactions intensives des entreprises. ASE utilise la technologie Rendezvous du Mac et est complètement automatisé en ce qui concerne la reconfiguration de la base de données ou la recherche de clients, à chaque fois qu’une modification a été apportée à la configuration du serveur.

Si la solution de Sybase parvient au stade de la commercialisation, celle d’Oracle, bien que déjà téléchargeable sur le Web, n’en est qu’au stade de version de développement. Malgré tout, elle suscite un engouement particulier, selon Timothy Payne, directeur marketing Europe d’Oracle 9i, que nous avons rencontré sur l’Apple Expo où le géant des bases de données dispose d’un stand au sein de la zone Mach Tech Central. Certes, l’emplacement ne paie pas de mine, mais il témoigne de la volonté de l’éditeur de tenter une percée sur un marché qui, même s’il est confidentiel, provoque l’engouement. Mais le choix d’Oracle de porter son produit phare 9i est-il vraiment rationnel ? Ou s’agit-il d’une perche tendus par Larry Ellison à son “meilleur ami” Steve Jobs ?

Oracle 9i sur Mac OS X Serveur“Croyez-moi, le choix du portage de 9i sur Mac a été étudié de près. Oracle a été disponible sur la plate-forme Mac depuis longtemps. Nous avions déjà une version de notre base de donnée qui fonctionnait sur l’ancien système Mac OS. Aujourd’hui, nous n’en sommes qu’à une version de développement d’Oracle 9i, mais elle a suscité un engouement important puisqu’elle a déjà été téléchargée près de 4 000 fois (la version en question pèse la bagatelle de 362 Mo, Ndlr) Nous avons travaillé avec les sociétés ayant adopté cette version et récoltons les réactions des développeurs afin de répondre à la demande des clients”. Mais pourquoi Oracle a-t-il été attiré par le Mac ? “En fait, Oracle a été attiré par la combinaison de différents apports du Mac : le matériel est très intéressant, le noyau Unix s’avère un must, le Mac est très facile à utiliser, Mac OS X Serveur devrait fournir une bonne base pour un vrai cluster d’applications et enfin le prix de l’Xserve est très compétitif. Mais nous ne nous arrêtons pas à l’Xserve : Oracle 9i fonctionne aussi bien sur PowerMac.” Et pas seulement, puisque sur le stand d’Oracle à l’Apple Expo, l’édition destinée aux développeurs est présentée sur un PowerBook tournant sous Mac OS X Serveur. “Les clients d’Apple, les petites comme les grandes entreprises, veulent déployer des solutions industrielles. Quelles qu’elles soient : du stockage de vidéo, des finances, des sites Internet d’e-commerce… Par exemple, les petites entreprises qui n’ont pas les moyens de disposer d’un département informatique pourront déployer une base de données industrielle.” Les marchés visés par l’éditeur calquent ceux dominés par Apple : l’éducation (le MIT, Massachusetts Institute of Technology, fontionne sous Mac OS), les petites et moyennes entreprises et les médias. Il ne s’agit que d’un marché en émergence pour le moment, mais la démarche d’Oracle rassure, faite de petits pas : rien ne sert de courir, il faut partir à point.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur