Les TIC innovantes au coeur de la relation France – Israël

Entreprise

A l’initiative commune d’Eric Besson et son homologue Shalom Simhon, la première “Journée de l’innovation France-Israël” a réuni 350 PME et grands groupes sous l’égide des TIC.

Sous la houlette d’Eric Besson et son homologue Shalom Simhon, la première “Journée de l’innovation France-Israël” a réuni, ce 5 décembre à Paris-Bercy, les dirigeants de 350 entreprises technologiques, pour des rencontres B2B sous le signe des partenariats innovants.

Les 330 accords bilatéraux qui pourraient en découler concernent les énergies renouvelables (solaire et biocarburants), le paramédical et les technologies de l’information, chef de file au cours de cette série de tables rondes.

Une centaine d’entités venues d’Israël (Airspan Networks pour les réseaux mobiles ; Elbit Systems pour le paramilitaire ; PixCell Medical Technologies pour la santé…) ont rencontré PME et grands groupes français dans l’optique de “doubler en cinq ans les relations économiques entre les deux pays“.

Selon Silicon.fr, des rencontres B2B ont été organisées autour de « quatre secteurs d’excellence » : les technologies de l’information et de la communication (TIC), les carburants alternatifs, l’énergie solaire et, enfin, les nanotechnologies médicales.

Au coeur des négociations, les TIC, de l’avis partagé des deux chefs de gouvernement, s’affirment comme le secteur-clé dans le consolidation à long terme des atomes crochus qu’entretiennent la France et Israël.

Présents au rendez-vous, Areva, Atos, et France Telecom / Orange ont pris part aux débats, aux côtés de NetMediaEurope, éditeur du site ITespresso.fr.

Une opération similaire se déroulera en Israël, à l’horizon 2012, ont précisé MM. Besson et Simhon.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur