Les USA travaillent sur un projet d’”Internet fantôme” pour contrer les dictatures

CloudOpérateursRéseaux

Les Etats-Unis développent un prototype d’”Internet dans une valise”, permettant de faire entrer dans un pays pratiquant la censure des appareils électroniques capables de créer un réseau télécoms alternatif.

La Maison Blanche planche sur un projet visant à contourner la censure des dictatures en matière d’accès à Internet.

L’administration Obama travaille sur l’idée de déployer un « Shadow Internet», un « Internet Fantôme » et des réseaux de téléphonie mobile permettant aux dissidents de continuer à communiquer en contournant les interdits mis en place par certains Etats.

Selon le New York Times, le gouvernement américain souhaiterait mettre en place des réseaux télécoms indépendants dans des pays touchés par la censure. Ils pourraient les déployer via des équipements électroniques de petite taille à assembler (antennes-relais, amplificateur de signa…) facilement transportables dans des valises.

En tenant compte de ce scénario qui pourrait figurer dans un roman d’espionnage, les dissidents pourraient se connecter à cet Internet furtif via leur téléphone mobile ou leur ordinateur qui utiliserait la connexion satellite établie grâce à l’introduction de ces petits appareils électroniques.

Le Département d’Etat américain, l’équivalent du ministère des Affaires étrangères, aurait alloué une enveloppe de deux millions de dollars à ce projet, souligne le New York Times, sans que Barack Obama ou ses représentants ne confirment officiellement l’existence de ce projet…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur