Les usines d’Apple en pleine réorganisation ?

Cloud

A moins d’une semaine de MacWorld, des signes évidents d’un redéploiement du système de vente de la firme à la Pomme sont apparus les uns après les autres. Si le Royaume-Uni a vu les ristournes sur les G4 poindre chez les revendeurs, l’iMac, qui bénéficiait déjà de promotions, est annoncé avec un report de dix jours à la commande. Les PowerBook pourraient aussi être touchés.

Tim Cook serait-il en train de faire réorganiser les lignes de fabrication des usines de la Pomme ? La firme ne dispose plus que de trois sites à elle, les pics de production étant absorbés par de nombreux sous-traitants à travers le monde (voir édition du 16 novembre 2000). Mais la préparation d’une mise en production des nouveaux ordinateurs à la Pomme se fait bien évidemment en amont de leur présentation durant la keynote de Jobs. Les signes avant-coureurs de modifications du catalogue du constructeur californien ne manquent pas et sous-tendent une préparation des usines ! Le Royaume-Uni a été touché par une vague de baisse des prix dont bénéficient les revendeurs du pays de sa Gracieuse Majesté. A charge pour eux de répercuter la baisse ou de se mettre la différence dans la poche. L’offre, qui touche les PowerMac G4 du haut de gamme, est, selon les propos du représentant local de la firme à la Pomme, rapportés par MacWorld UK, une réponse à une demande forte sur les machines de haut de gamme. Elle signifie également, à n’en pas douter, que la demande pour des machines plus puissantes se fait pressante.

Autre produit, autre cas de figure : l’iMac est annoncé sur l’ensemble des sites de vente de la Pomme avec un retard de dix jours à la commande. Un frein qui touche tous les modèles et ne s’explique que par une modification dans la gamme. Ce signe supplémentaire d’une modification de la gamme d’iMac fait suite aux promotions proposées par la firme depuis quelques semaines. Dans le même temps, l’offre commerciale qui affecte le PowerBook G4 s’avère également un indicateur explicite de l’orientation prise par Apple : une modification de gamme presque complète qui devrait intervenir durant l’été au cours des diverses manifestations auxquelles elle participe. Reste à savoir dans quel ordre. Les pronostics tendent à donner l’iMac et le PowerMac G4 favoris, devant le PowerBook pour lequel les principales craintes concernent une cannibalisation de son entrée de gamme par le haut de gamme de l’iBook. Une remise à niveau de la machine par ajout de technologies (comme un nouveau type de lecteur optique) ou la modification de la liste de prix semblent attendus.

Un successeur pour l’iMac

Au moment où les constructeurs concurrents se livrent une guerre des prix pour préserver leurs parts de marché, un rafraîchissement des offres d’Apple paraît nécessaire. L’iMac, qui a connu une durée de vie de trois ans, a vu ses coûts de conception amortis depuis longtemps. Il paraît nécessaire de lui trouver un successeur. Le projet développé dans les murs de Cupertino porterait le nom de code Tessera (voir édition du 5 juillet 2001). Le PowerMac G4, qui s’appuie sur une conception datant de 1998, est dans le même cas de figure. La possible apparition d’un serveur empilable à baies d’extensions multiples, dévoilée par le site américain Think Secret, permettrait à la firme de proposer des machines professionnelles. Le nouveau PowerMac pourrait être dénommé “Thing 2” par la R&D de la firme. Si le sobriquet fait référence au film de John Carpenter, il faut s’attendre à un caméléon capable de se transformer et d’entrer dans la peau de ses congénères. L’indice d’une évolution technologique et stratégique ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur