Les utilisateurs d’iPhone ne cessent de mettre la main à la poche

MobilitéOpérateursRéseauxSmartphones

Selon un récent sondage du cabinet Aqoa, les utilisateurs d’un iPhone n’arrêtent pas de dégainer leur porte-monnaie, que ce soit pour payer leur importante facture mensuelle ou pour acheter de nouvelles applications.

Utiliser un iPhone a un prix… S’il reste encore parfois cher à l’achat, le célèbre smartphone d’Apple oblige souvent son possesseur à mettre la main au portefeuille.

Selon le cabinet d’études français Aqoa, qui a réalisé une étude à la fin 2009 auprès de 500 internautes utilisant un iPhone, la facture mensuelle d’un utilisateur de ce terminal grimpe à 54 euros en moyenne, contre seulement 27,1 euros pour l’ensemble des utilisateurs d’un terminal mobile en France, selon les derniers indicateurs publiés par l’ARCEP (Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes).

Un quart des possesseurs d’un iPhone dépense plus en communications qu’avec leur précédent mobile, quand 47% des utilisateurs d’un terminal de la marque à la Pomme payent tous les mois une facture télécoms comprise entre 40 et 55 euros.

Sans surprise, selon le cabinet Aqoa, la majorité d’entre eux (60%) n’hésite pas à se rendre régulièrement sur l’AppStore pour faire le plein de nouvelles applications… payantes.

Rappelons qu’en janvier 2010, l’AppStore a franchi la barre des 3 milliards de téléchargements et propose à ses aficionados plus de 100 000 applications.

Ainsi, 34% des utilisateurs d’un iPhone achètent pour moins de 5 euros par mois d’applications mobiles sur l’AppStore, 15% y dépensent en moyenne entre 5 et 10 euros, 10% en téléchargent pour une facture comprise entre 10 et 20 euros, tandis qu’à peine 1% franchit le cap des plus de 20 euros par mois.

Mais Apple doit encore convaincre 36% des utilisateurs d’iPhone qui, eux, se contentent de se procurer des applications gratuits sur le kiosque de téléchargement, alors que 4% des sondés ont préféré ne pas se prononcer sur ce sujet.

A lire également sur ITespresso.fr : Dossier : L’effet iPhone 3G S


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur