L’Espagne s’offre un commissariat virtuel

Cloud

La police espagnole a ouvert un site qui permet aux citoyens de porter plainte.

Lassé de faire la queue au commissariat pour porter plainte pour un vol de papiers ou de voiture? Allez vivre en Espagne, le premier pays à proposer un site de dépôt de plainte en ligne. Seuls les petits délits sont concernés (vols sans violence). Un formulaire permet de décliner son identité et de faire sa déclaration. En attendant que la signature électronique ne soit officiellement reconnue, les espagnols devront tout de même faire un saut au commissariat pour signer leur déclaration. Une formalité qui empêche les touristes étrangers de porter plainte une fois rentrés chez eux.

Pour éviter toute fuite, le site a été sécurisé par une connexion cryptée en SSL. Curieusement, le navigateur renvoit un message d’erreur dès la connexion sur la page d’accueil. “Cette page nécessite une connexion sécurisée incluant une authentification du serveur. L’éditeur de certificat pour ce site n’est pas digne de confiance ou n’est pas connu. Voulez-vous continuer?” Décidément, on ne peut même pas faire confiance à la police.

L’office de plainte virtuel


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur