L’Etat se dote d’une véritable DSI

CloudGestion cloudGouvernanceRégulations

La direction interministérielle des systèmes d’information et de communication de l’Etat (DISIC) sera chargée de mettre en place une gouvernance renforcée entre les administrations centrales.

La création d’une direction interministérielle des systèmes d’information et de communication de l’Etat (DISIC) a été officialisée par décret.

Elle est placée sous l’autorité du Premier ministre. “Cette véritable DSI de l’Etat est placée sous l’autorité du Premier ministre et rattachée au secrétaire général du Gouvernement, elle se substitue au comité de pilotage national des systèmes d’information (CPNSI) mis en place en juin 2009.”

La Direction générale de la modernisation de l’État (DGME) considère qu’il s’agit d’une étape structurelle : “Elle permet à l’Etat de se doter d’une gouvernance renforcée en matière de systèmes d’information et d’une plus grande cohérence en matière de choix informatiques pour l’administration.”

Parmi les axes de la DISIC figurent la cohérence des infrastructures informatiques (technologie, finance), la mutualisation interministérielle en matière de systèmes et de l’informatique en nuage (cloud).

Le chantier de rationalisation des systèmes d’information est énorme et le cas du déploiement Chorus (“ossature des systèmes d’information financière de l’Etat”) – jugé incohérent par la Cour des Comptes – est un révélateur des soucis de coordination entre les administrations traditionnellement organisées en silos.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur