L’Europe, championne des réseaux voix-données

Régulations

D’après Janice Roberts, l’influente dirigeante du marketing de l’américain 3Com, les entreprises européennes seront les premières à adopter les réseaux associant voix et données qui devraient s’imposer à terme partout dans le monde.

Janice Roberts, qui dirige le marketing du géant américain 3Com, est venue donner sa vision de l’évolution des réseaux d’entreprise dans les années venir au salon du Cebit qui se tient cette semaine à Hanovre en Allemagne. Selon elle, la convergence des réseaux voix et données est inéluctable.

“La voix sur IP, les centres d’appel et la télémédecine seront les principaux vecteurs de la convergence”, a-t-elle affirmé, “et d’ici trois ans, nous prévoyons que 30% des principales entreprises de la planète mettront en place des réseaux unifiés”. D’après Roberts, environ 80% des applications et des matériels combinant la voix et les données seront déployés à l’extérieur des Etats-Unis, principalement en Europe, qui est la région qui se taillera la part du lion, selon elle.

3Com estime que le marché des réseaux voix-données pèsera 20 milliards de dollars d’ici 3 ans et le groupe espère s’accaparer 3 milliards du total.

Pour les PME, 3Com s’appuiera sur son alliance avec Microsoft (voir édition du 20 janvier 1999) et Siemens (voir édition du 10 décembre 1998) pour établir un portefeuille de produits le plus complet possible. 3Com et Siemens ont déjà mis au point un PBX IP, le SuperStack PBX 1000 et ils disent travailler au renforcement de leur collaboration.

Parallèlement Microsoft apporte à 3Com sa technologie de streaming multimédia. 3Com vient juste d’adopter les logiciels de streaming vidéo pour retransmettre des événements en interne dans les différentes filiales du groupe disséminées un peut partout dans le monde. Les deux sociétés travaillent également dans le domaine des réseaux domestiques.

Pour les entreprises de petite taille, 3Com aura recours à NBX, une société spécialisée dans la convergence des réseaux qu’il a récemment rachetée. NBX a développé des systèmes qui intègrent voix et donnée pour les réseaux LAN et WAN des petites entreprises.

3Com, comme la plupart de ses concurrents, cherche maintenant à améliorer la qualité des communications voix sur les réseaux IP, bien conscient qu’il s’agit d’un élément clé pour rentabiliser ces nouveaux services.

“Je crois que la téléphonie sur réseau Lan sera un des secteurs clés pour la convergence des réseaux”, a expliqué Roberts. “Nous nous employons à déployer la voix sur les réseaux IP mais les réseaux IP ne sont pas vraiment conçus pour fournir de l’IP temps réel”, a-t-elle assuré.

Pour améliorer la qualité des appels voix sur IP, 3Com travaille actuellement sur une technologie dite “de protection des paquets”. Environ un paquet sur trois est perdu dans les communications IP. La technologie de 3Com vise à retrouver automatiquement les paquets manquants pour garantir la clarté des conversations.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur