L’Europe tête de pont d’Apple ?

Mobilité

L’Europe, un marché important pour la Pomme, dispose d’un potentiel de développement particulièrement intéressant, encore insuffisamment exploité. Apple a mis sur pied une nouvelle équipe européenne pour parfaire son développement.

Pascal Cagni, le vice-président Europe d’Apple, est très explicite : “La création d’équipes de vente dédiées, pan-européennes, pour répondre spécifiquement aux besoins des marchés de l’éducation et du canal de distribution, démontre l’engagement d’Apple de s’emparer des opportunités de croissance sur ces deux segments en Europe. Cet investissement permettra à nos équipes de se concentrer sur le service clients et les institutions du domaine de l’éducation, tout en consolidant l’expérience acquise et en optimisant les ressources en Europe.” Un programme d’ensemble qui se focalise donc sur les points forts d’Apple, avec des hommes clés dont l’expérience sur ces segments est particulièrement forte.

Tout d’abord, Brendan O’Sullivan a été nommé à la tête des ventes éducation le mois dernier (voir édition du 21 septembre 2000). Issu de la filiale anglaise d’Apple, cet Irlandais est le spécialiste des ventes au marché de l’éducation, tout du moins au Royaume-Uni. Il a récemment mené un séminaire intitulé “Les technologies et les solutions dans l’enseignement supérieur” qui s’est déroulé dans les locaux d’Apple en France. Cet événement présentait les technologies et les solutions Apple pour ce marché, avec le soutien de sociétés comme FileMaker, sa filiale bases de données, Alsyd, un éditeur positionné sur les domaines de la bureautique, les réseaux ainsi que les sciences et techniques, Aware, un spécialiste du DSL ou encore LaCie, le spécialiste mondial du stockage professionnel sur Mac.

Thomas Lot, qui était auparavant responsable d’Apple France, a été nommé au poste de directeur des ventes Europe. Il est présenté par Apple comme le responsable de la forte présence des Mac en France, où 25 % des ventes sont réalisées par le biais de la vente au détail. Les efforts de Thomas Lot ont été couronnés de succès, avec une forte présence également dans quelques grandes chaînes de distribution, comme la Fnac. Mais les derniers mois, marqués par un revirement de la politique d’Apple envers ses distributeurs, ont souligné un certain malaise entre ceux-ci et les représentants de la firme de Cupertino (voir édition du 13 septembre 2000).

Apple Europe tient son quartier général en France aux Ulis. Cette branche a été dirigée jusqu’en janvier dernier par un vice-président Europe, Diego Piacentini, qui a quitté Apple pour Amazon.com. Piacentini a été remplacé par Pascal Cagni à ce poste, le 3 avril dernier. Ce dernier était auparavant vice-président des produits de grande consommation chez Packard Bell. Son action chez Packard Bell a amené la société à détenir une part importante du marché des ordinateurs grand public (jusqu’à 12 %).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur