Levée de fonds : Deliveroo montre les crocs

EntrepriseLevées de fondsStart-up
deliveroo
1 3

Deliveroo, start-up britannique spécialisée dans la livraison à domicile de repas de restaurants, a levé 100 millions de dollars pour devenir leader sur l’ensemble de ses marchés (Europe, Asie, Moyen-Orient).

Spécialiste de la livraison de repas de restaurants à domicile depuis 2013, la start-up britannique Deliveroo a levé 100 millions de dollars (94 millions d’euros), avec la participation de DST Global, Greenoaks Capital, Accel Partners, Hummingbird Ventures et Index Ventures.

Son précédent tour de table date de juillet dernier, et s’élevait à 64 millions d’euros. Greenoaks Capital et Index Ventures avaient été les principaux investisseurs. Au total, depuis sa création, la jeune pousse a levé 182 millions d’euros.

Lancé à Londres il y a deux ans et demi, Deliveroo, installé sur le même créneau qu’Alloresto, Resto-In ou Take Eat Easy, propose aux internautes et mobinautes dans plusieurs pays européens, dont la France, de commander en ligne des repas proposés par des restaurants de son quartier.

Facturée en sus 2,50 euros, la commande est ensuite livrée au bureau ou à domicile, en moyenne en 32 minutes, par des coursiers indépendants, à vélo ou à scooter.

Actuellement, la start-up, implantée dans 50 villes de 12 pays, affiche une base de 100 000 clients, en Europe, mais aussi à Dubaï, en Australie, à Hong Kong ou Singapour, et compte 5 000 restaurants partenaires.

Après avoir une antenne à Paris, Deliveroo propose désormais la livraison de repas dans de grandes agglomérations françaises comme Lille, Bordeaux et Lyon.

Cette nouvelle levée de fonds permettra à la jeune pousse britannique de continuer son développement à l’international, notamment en Asie, pour devenir le leader sur tous les marchés où elle est implantée.

 

Crédit image : Deliveroo


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur