Levée de fonds : Zenpark en a encore sous le capot

EntrepriseLevées de fondsStart-up
Zenpark
1 1

Avec une nouvelle levée de fonds de 6,1 millions d’euros, Zenpark, opérateur de parkings partagés automatisés, consolide ses bases en France et part à la conquête de marchés européens.

Opérateur français de parkings partagés automatisés en Europe, Zenpark a bouclé une deuxième nouvelle levée de fonds, d’un  montant de 6,1 millions d’euros, avec le soutien de l’assureur MAIF, via son fonds MAIF Avenir (qui a déjà  investi ses dernières semaines dans Koolicar ou Cocolis) , le fonds d’investissement dédié au Green IT Demeter Partners et Frédéric Mazzella, fondateur et dirigeant de BlaBlaCar.

Un précédent tour de table de 1,6 million d’euros avait été acté en janvier 2015, avec la participation de la société de gestion de capital-investissement Demeter Partners, de la société de gestion Nestadio Capital et du fonds Pole Capital. Au total, la start-up a levé 8 millions d’euros depuis sa création.

Fondé fin 2011 par William Rosenfeld, Fabrice Marguerie et Frédéric Sebban, Zenpark a conçu et exploite une solution automatisée de partage de places de stationnement en ville, réservables à partir de son site Web ou de son application mobile.

Pour proposer à ses clients des parkings libres, la start-up compte sur son réseau de partenaires : des bailleurs particuliers, des exploitants de parkings, des hôtels, des entreprises ou encore des bâtiments administratifs. Un bon moyen pour eux de générer une nouvelle source de revenus en louant leurs places de parking vacantes…

Aujourd’hui, Zenpark peut compter sur un réseau de 90 parkings, principalement dans une quinzaine d’agglomérations en France.

La plate-forme met en avant plusieurs mode de location de places de parking : stationnement à l’heure, des forfaits jours/semaines, et des abonnements mensuels, à temps partagés ou à temps plein.

A partir de la création de son compte personnel, l’utilisateur peut trouver et réserver sa place de stationnement en temps réel, grâce à l’app mobile. Cette application mobile ou le Zenpass permettent ensuite d’ouvrir la porte de tous les parkings. Lorsque le stationnement prend fin, le paiement se fait automatiquement, grâce à un prélèvement sur carte bancaire.

Zenpark a atteint un chiffre d’affaires de l’ordre de 600 000 euros en 2015, soit une progression de 300% par rapport à 2014.

Cette nouvelle levée de fonds appuiera la volonté de la start-up d’accélérer son déploiement hors des frontières françaises. Une expansion européenne est déjà prévue cette année.

Le marché français n’est cependant pas oublié : l’objectif annoncé est d’atteindre les 1 000 parkings partagés d’ici deux ans, avec la mise en place d’opérations de communication.

 

Crédit image : Zenpark


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur