L’Expo 2000 anglaise est une réussite

Mobilité

Les 29 et 30 septembre se déroulait à Londres, au Business Design Center, le pendant anglais de l’Apple Expo : l’Expo 2000. 10 450 visiteurs ont profité de ces deux jours pour montrer que le marché anglais a la pêche. La Pomme, elle, n’était pas présente, faute de crédits…

Selon ses organisateurs, l’Expo 2000 (voir notre édition du 17 juillet 2000) est un véritable succès. L’Expo 2000, c’est cet évènement vengeur, organisé par les Anglais, après l’annonce faite par Apple de ne pas organiser d’Apple Expo au Royaume-Uni (voir notre édition du 29 octobre 1999). Le camouflet infligé aux Britanniques était tel qu’il a fait naître des réactions diverses. L’organisation d’une exposition pour le monde Mac en a été l’une des expressions. IEC, l’organisateur, a déjà prévu l’Expo pour 2001.

Le Business Design Center de Londres où se tenait l’Expo 2000 n’a donc pas désempli durant les deux jours de “show”. Et les entreprises participantes de se plaindre déjà de la trop courte durée de ce salon. “C’est difficile de justifier les dépenses d’une apparition de deux jours”, a indiqué Kiran Mistry, le responsable marketing de CPS, un spécialiste Unix, à nos confrères de MacUser. “Nous comprenons les motivations d’IEC d’inclure un samedi, mais pourquoi ne pas avoir commencé un jeudi, ou même un mercredi ? Cela nous aurait aussi permis d’avoir plus de temps pour voir nos clients professionnels.”

Les sociétés représentées ont clairement ressenti le succès : certaines d’entre elles ont plus vendu durant ces deux jours que pendant toute leur présence à l’Apple Expo de Paris ! Des exposants ont même déclaré qu’ils allaient remettre en question leur participation à l’événement Parisien. Le niveau d’intention d’achats à Londres étant plus élevé que celui rencontré à l’Apple Expo. L’absence d’Apple a évidemment déçu. Mais la société avait annoncé que ses engagements financiers de salons étaient déjà bouclés pour l’année 2000 et que son planning était surchargé.

La demande au Royaume-Uni est particulièrement forte, selon les distributeurs locaux et la fidélité des clients Apple reste la clé de leur succès. Le représentant local de LaCie, spécialiste du marché du stockage, George Leptos, est particulièrement optimiste. Il l’a indiqué à nos confrères de Technews : “Je ne vois pas [le marché] se dégonfler. Je ne vais réduire mes objectifs en aucune façon.” Au Royaume-Uni, LaCie dispose d’une filiale, contrôle 80 % du marché et connaît une croissance annuelle de 25 %. Les distributeurs Apple locaux semblent d’accord sur la nécessité qu’ils ont de travailler dur pour concurrencer les efforts de vente en ligne d’Apple. Sur le marché outre-Manche, les Mac sont peu présents dans les entreprises et plutôt utilisés par le secteur de l’édition et des applications graphiques. Mais le marché semble être en passe de se tourner sérieusement vers les particuliers. Les organisateurs ont déjà modifié l’événement en conséquence : pour répondre à ces différentes attentes, l’Expo 2001 durera trois jours.

Pour en savoir plus :

* Le site de l’Expo 2000 (en anglais)

* Le site de LaCie (en anglais)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur