LG compte sur la VoD pour doper ses téléviseurs connectés

Cloud

D’un partenariat entre LG et FilmoTV vont naître des téléviseurs connectés qui intègreront une plate-forme de vidéo à la demande sur abonnement (SVoD).

LG, qui a récemment pris position dans l’écosystème Google TV, consigne le succès de ses téléviseurs connectés à un énième catalogue de contenus annexes.

En l’occurrence, de la vidéo à la demande sur abonnement (SVoD – Subscription Video on Demand), via la plate-forme de distribution de FilmoTV.

Sur les traces de CanalPlay Infinity, instigateur de ce modèle économique assorti d’une contribution mensuelle de 9,99 euros en lieu et place d’un paiement à l’acte, ce bouquet cinématographique comptera en permanence quelque 1000 titres consultables à volonté.

Il reste tout à fait envisageable de louer tout contenu à l’unité, moyennant 1,99 euro.

Aussi, le calcul est vite fait et sa résultante tombe comme un cheveu sur la soupe des Smart TV : au-delà des 5 téléchargements ou diffusions en streaming, l’offre de FilmoTV prend tout son sens.

Outre ces considérations tarifaires, l’enjeu est double pour LG, contraint à prendre pour partie les manettes d’une opération séduction sur laquelle il n’a pas la mainmise.

Contraint à jouer d’une subtile alliance de son matériel et de services logiciels dont il n’est pas l’éditeur et l’exploitant exclusif (FilmoTV est également disponible sur Android et Windows), le groupe coréen est par ailleurs cantonné à la bonne volonté des fournisseurs de contenus.

Alors que l’ogre américain Netflix s’apprête à coloniser le Vieux Continent et à poser par la même occasion ses valises dans l’Hexagone, de tels partenariats de circonstance se multiplient.

L’un des derniers en date associe TF1 et M6, concrétisant nombre d’entreprises similaires qu’a initié le tandem au cours des dernières années.

Jusqu’aux plus aguerris s’éprennent volontiers de la folie VoD.

Présent sur le créneau depuis des temps quasi immémoriaux à l’échelle du streaming audiovisuel, Hulu lui-même fait de la résistance pour mieux pérenniser sa plate-forme avant d’en céder définitivement la propriété.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur