LG G Flex 2 : Qualcomm pourrait l’avoir dévoilé sur Twitter

Mobilité

Qualcomm pourrait bien avoir dévoilé le LG G Flex 2, le smartphone à écran incurvé de LG de seconde génération.

En novembre dernier déjà, les premières rumeurs relatives à un successeur au LG G Flex faisaient surface avec en ligne de mire une annonce dans le cadre du CES de Las Vegas qui se tiendra du 6 au 9 janvier prochain.

L’information se précise par le truchement, non pas de LG, mais de Qualcomm. Le constructeur américain de composants mobiles a en effet posté la photo d’un mystérieux nouveau smartphone via son compte Twitter @Qualcomm.

Il ne fait aucun doute qu’il s’agit d’un terminal signé LG puisque celui-ci arbore les boutons physiques en position dorsale, marque de fabrique des terminaux mobiles LG depuis le LG G2.

La légende accompagnant la photo indique : « Un nouveau smartphone avec Snapdragon 800 sera lancé la semaine prochaine lors du CES – en voici un premier aperçu. »

On peut dès lors éliminer d’office le LG G4 qui devrait logiquement être équipé d’un Snapdragon 810, à l’instar de la nouvelle version de Galaxy Note 4 dévoilée par Samsung. Pour rappel, le LG G3 disposait déjà de toute la puissance d’un Snapdagon 801 (version MSM8975AC).

Reste donc la possibilité que Qualcomm vienne de dévoiler le LG G Flex 2. On s’étonnera dès lors que celui-ci ne bénéficie pas d’un Snapdragon 805, voire 810, le premier modèle étant déjà équipé du Snapdragon 800.

LG pourrait avoir concentré ses efforts sur la spécificité de ce terminal, à savoir son écran de 6 pouces à technologie P-OLED. Un tel type d’écran OLED à substrat plastique (en lieu et place du verre) équipe également la montre connectée sous Android Wear LG G Watch R du constructeur.

Alors que le LG G Flex se contentait d’afficher une définition 720p (1280 par 720 pixels), son successeur pourrait passer à la Full HD (1920 par 1080 pixels). A l’heure où de nombreux smartphones adoptent des écrans 2K, cela parait désuet. Mais, la technologie P-OLED est beaucoup plus récente.

L’autre spécificité (outre sa courbure) du smartphone provient du matériau élastique au dos qui est dit « auto-réaparateur ». C’est aussi dans ce domaine que les améliorations pourraient se situer.

Mais, la question de la pertinence d’un écran incurvé reste centrale. LG précise qu’elle a été prévue pour un « visage moyen » afin d’améliorer les conversations téléphoniques.

En effet, le niveau sonore transmis gagnerait ainsi 3dB (la bouche étant plus proche du micro), comparaison faite avec un smartphone classique. Sa forme le rend aussi plus adapté pour être placé dans la poche arrière d’un pantalon (une position toutefois non dénuée de risques).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur