Smartphone : LG Optimus G va chasser sur les terres du Samsung Galaxy S3

MobilitéOS mobilesRégulations
LG Optimus G smartphone

IFA 2012 : LG sort un nouveau modèle de smartphone sous Android 4.0 (Ice Cream Sandwich). Le terminal accueille un processeur quadricoeur Snapdragon S4 signé Qualcomm et cadencé à 1,5 GHz.

En l’imminence de l’IFA 2012 (Berlin, 31 août – 5 septembre), LG sort l’Optimus G, un smartphone haut de gamme sous Android 4.0 (Ice Cream Sandwich).

L’emblème d’une confrontation naissante face au Samsung Galaxy S3 ?

LG lève donc le voile sur les spécifications techniques de son dernier téléphone, qui accueille un processeur quadricoeur Snapdragon S4 signé Qualcomm et cadencé à 1,5 GHz.

Pour le seconder, un GPU (Graphics Processing Unit) Adreno 320 dit au bas mot trois fois plus performant que ne l’était la précédente génération.

Mais l’empreinte du haut de gamme transparaît tout autant avec cet écran capacitif de 4,7 pouces à technologie IPS+, pour un rendu 15:9 en 1280 x 768 points, soit 320 ppp.

De même, le capteur photographique dorsal, bien que fâcheusement décentré au même titre que son flash LED, est annoncé à 13 millions de pixels, avec en prime des caractéristiques flatteuses en termes d’ouverture ou de colorimétrie.

Si la caméra frontale à 1,3 mégapixel relève davantage de l’anecdote, la connectivité sans fil se révèle dans l’air du temps et à la hauteur du standing : 4G LTE, Wi-Fi 802.11n, Bluetooth 4.0 “Smart”, A-GPS (guidage amélioré)… et NFC (“Near-Field Communication”, soit la technologie sans contact).

Comme pour le Galaxy S3, le doute perdure quant à une éventuelle segmentation géographique avantageuses pour l’Extrême-Orient, moins pour l’Occident.

En l’occurrence, il est fort probable que les 2 Go de RAM fièrement encensés ne valent que pour la Corée du Sud et la Japon, seuls pays bénéficiant pour l’heure d’une disponibilité avérée, respectivement en septembre et en octobre.

Pour mener à bien son opération séduction avec le S3, Samsung tablait essentiellement sur son écosystème logiciel maison et sur des fonctionnalités intelligentes.

LG se rabat sur la technologie G2 Touch Hybrid, par laquelle l’assemblage du panneau tactile s’affine de 30% grâce au rapprochement de l’écran LCD et du verre de protection Gorilla Glass.

Le rendu est en également plus contrasté et la qualité d’affichage, globalement plus appréciable, avec une moindre réfraction de la lumière et des reflets par conséquent moins prononcés.

En revanche, quand bien même la batterie à 2100 mAh fait jeu égal avec celle du Galaxy S3, la fiche technique laisse à penser que la mémoire interne de 32 Go est inextensible, par absence d’un quelconque lecteur de cartes microSD.

smartphone LG Optimus G

Crédit images : LG


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur