LG Optimus VU : le Galaxy Note victime de son succès ?

MobilitéOS mobilesTablettes
LG Optimus Vu

Le smartphone hybride Samsung Galaxy Note paie-t-il le tribut d’une popularité acquise sur le tard ? LG semble y répondre par l’affirmative et intronise un terminal alternatif, l’Optimus VU.

Ecoulé à plus d’un million d’exemplaires, le smartphone hybride Samsung Galaxy Note est source d’inspiration pour son constructeur, qui prévoit de décliner le concept sous la forme d’une tablette de 10,1 pouces. En parallèle, LG en intronise un concurrent, le dénommé Optimus VU.

Le consommateur aura pourtant globalement tardé à mordre à un hameçon tendu en avant-première avec le concours de SFR.

Une campagne publicitaire agressive ponctuée d’un bouche-à-oreille sans grand précédent a contribué à bouleverser la donne, propulsant le Note, désormais aussi disponible chez Orange et Bouygues Telecom, au quatrième rang sur le marché français, selon Samsung.

Son mystérieux Galaxy S3 remisé dans les cartons aussi vite qu’il en était rapidement sorti, le constructeur coréen avait annoncé sans ambages cantonner son Mobile World Congress 2012 à la présentation de quelques téléphones mobiles de moyenne gamme tels le Galaxy Advance et le Mini 2.

Une ardoise numérique pourrait contrecarrer ces plans, jusqu’à s’imposer comme une concurrente directe de l’iPad en milieu professionnel, tout particulièrement au sein de l’Enseignement, comme le relève The Verge.

La singularité d’un tel terminal vraisemblablement muni d’Android Ice Cream Sandwich résiderait en ce stylet inspiré du Galaxy Note, non sans rappeler les puristes aux temps quasi révolus du Tablet PC.

LG ne s’en est guère laissé compter. “L’autre Coréen” riposte à l’appui d’un smartphone dont la dalle IPS de 5 pouces (1024 x 768, soit 256ppi), proéminente s’il en est au regard des premiers clichés, investira les rayons de Corée du Sud au mois prochain.

Elle chapeautera la généreuse configuration matérielle du dénommé Optimus VU, pour l’heure promis à une restriction logicielle au système Android Gingerbread.

L’ensemble s’articulera autour d’une processeur Qualcomm SnapDragon MSM8660 dual-core à 1,5 GHz, épaulé d’un GPU Adreno 220, d’un gigaoctet de RAM et de 32 Go de mémoire interne.

En dépit de l’intégration d’un module 4G LTE additionné de deux capteurs photographiques respectivement affichés à 8 et 1,3 million de pixels, le châssis ne dépasse pas les 8,5 millimètres d’épaisseur.

En contrepartie, la batterie intégrée se cantonne à 2080 mAh, contre près de 2500 mAh pour le Galaxy Note. LG se veut pourtant rassurant à ce sujet. Reste à escompter une mise à jour de l’OS…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur