LG Stylus 2 : la phablette avec stylet pour patienter jusqu’au MWC

MobilitéSmartphones
3 2

A quelques jours du Mobile World Congress 2016 à Barcelone, LG annonce le LG Stylus 2, une phablette accompagnée d’un stylet.

LG vient de lever le voile sur le LG Stylus 2 qui sera exposé dans le cadre du Mobile World Congress.

Successeur du LG G4 Stylus (connu également sous le nom de LG G4 Stylo), le nouveau modèle de smartphone sous Android 6.0 (Marshmallow) « fournit à la fois le grand écran et les fonctions de prise de notes premium d’un grand téléphone haut de gamme au prix d’un téléphone milieu de gamme», a ainsi déclaré Juno Cho, CEO de LG Electronics.

Selon les premières spécifications affichées par la firme, le LG Stylus 2 troque l’écran de 5,5 pouces du G4 Stylo contre un écran de 5,7 pouces qui affiche une définition HD (1280 par 720 pixels), ce qui se traduit par une chiche résolution d’affichage de 258 ppp (pixels par pouce).

Mais, outre sa dimension phablette, il est accompagné d’un stylet qui niche au sein du smartphone dans un emplacement prévu à cet effet. Si le mobinaute le retire, Pen Pop ouvre un menu proposant des raccourcis vers les applications Pop Memo et Pop Scanner. Mais aussi vers Calligraphy Pen, une nouvelle application qui permet au mobinaute d’écrire comme s’il tenait un stylo plume entre les mains.

Ce feeling est renforcé par le nouveau revêtement « nano » du stylet qui offre de meilleures sensations et plus de précision que le modèle précédent en caoutchouc.

Quant à Pen Keeper, il avertit l’utilisateur dès que le smartphone est en mouvement que le stylet a mal été introduit dans son emplacement, ce qui évite de le perdre.

Plus léger de 20 gramme (à 145 grammes) et plus fin (à 7,4 mm), le LG Stylus 2 a des allures de modèle premium avec son pourtour métallique et son dos à motifs.

Mais, il fait plus dans le milieu de gamme dès qu’on s’attarde sur ses composants.

Pour le volet photo, on trouve un honorable capteur de 13 mégapixels au dos du terminal (sous lequel se trouve le bouton marche/arrêt). Il est doublé d’un capteur de 8 mégapixels en façade, soit une véritable invitation aux selfies.

En revanche, son SoC (System on Chip) non dévoilé est un modèle intégrant un processeur à quatre coeurs cadencés jusqu’à 1,2 GHz. Il est associé à 1,5 Go de mémoire vive LPDDR3. Pas de quoi affoler les moulinettes de benchmark.

Le stockage est, lui, assuré par 16 Go de mémoire flash interne. Cet espace est extensible grâce à une carte microSD.

Pas de folie côté connectivité puisqu’il se contente du Wi-Fi 802.11 b/g/n (pas de ac) et qu’il n’y a pas de support du NFC (communication en champ proche). En revanche, on trouve le Bluetooth 4.1 et la 4G LTE.

L’ensemble qui évoluera sous Android 6.0 Marshmallow est alimenté par une honorable batterie amovible de 3000 mAh.

LG n’a pas précisé son prix, se contentant d’indiquer qu’il sera en ligne avec celui d’un terminal de milieu de gamme. On ne sait pas non plus sur quels marchés précisément il sera introduit en premier.

S’il est commercialisé en Europe, il comblerait le vide laissé par le Samsung Galaxy Note 5 (non commercialisé sur le Vieux Continent).

Avec l’édition 2016 du MWC, on scrutera davantage la présentation du modèle vedette LG G5. Parallèlement, d’autres terminaux à classer dans la catégorie moyen de gamme sont apparus : LG X cam et LG X screen.

LG-Stylus-2_a

(Crédit photo : @LG)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur