L’i-Mode débarque en France avec un peu d’avance

Mobilité
Information - news

Bouygues Telecom a annoncé, en avance sur son calendrier, le lancement de son service i-Mode. L’offre issue du japonais NTT DoCoMo devrait être commercialisée pour le 15 novembre. Le temps pour les clients de découvrir le service avant les fêtes de fin d’année…

Annoncé pour les fêtes de fin d’année, l’i-Mode devrait finalement avoir quelques semaines d’avance. Contre toute attente, Bouygues Télécom lancera son service le 15 novembre prochain. Il n’aura donc fallu qu’un peu moins de sept mois pour développer la technologie japonaise en France.

A la différence de ses concurrents français, Orange et SFR, Bouygues avait préféré miser sur les terminaux japonais de l’opérateur NTT DoCoMo (voir édition du 17 avril 2002). Plutôt que sur l’UMTS. L’i-Mode, tout comme son concurrent le Wap, est basé sur la technologie GPRS, laquelle permet de naviguer sur Internet depuis un téléphone portable et d’envoyer des données sous forme, par exemple, de musique ou de photos.

Un appareil à moins de 100 euros

La priorité du groupe est de mettre sur le marché avant Noël un combiné doté d’un écran couleur et commercialisé pour moins de 100 euros. Le premier téléphone portable compatible i-Mode sera un combiné NEC. Dans un futur proche, un second terminal conçu par Toshiba devrait également être commercialisé.

En plus du forfait “voix” habituel, l’abonné devra s’acquitter d’un abonnement mensuel à l’i-Mode de 3 euros par mois, auquel s’ajoutera le coût des données transmises. Cinquante-six sites d’information ou de commerce seront accessibles dès le lancement. Il sera ainsi possible d’accéder via l’i-Mode aux sites de l’AFP, de Reuters, de Météo France, d’Air France… Le modèle tarifaire est en fait une réplique de ce qui se fait déjà en Allemagne ou aux Pays-Bas.

En attendant l’UMTS…

Selon Martin Bouygues, l’i-Mode serait si performant sur la technologie GPRS qu’il rendrait le développement de l’UMTS moins urgent. L’i-Mode, associé aux technologies intermédiaires GPRS/Edge, est à ce jour le meilleur relais pour le développement du multimédia mobile, affirmait il y a encore peu de temps le PDG de Bouygues Telecom (voir édition du 12 septembre 2002).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur