L’IBM PC est orphelin de son père William Lowe

Mobilité
william-lowe-ibm-pc

William C. Lowe, qui a supervisé le développement des premiers ordinateurs personnels IBM, est décédé le 19 octobre à l’âge de 72 ans.

Père de l’IBM PC, William C. Lowe est décédé ce 19 octobre à Lake Forest (Illinois), à l’âge de 72 ans.

Entré chez IBM en 1962 comme ingénieur de test produit, il décida, dix-huit ans plus tard, de s’éloigner du modèle de développement propriétaire de la société, avec l’objectif de concevoir un ordinateur personnel utilisant des composants et logiciels conçus par des entreprises tierces.

Le 12 août 1981 était lancé le premier PC de Big Blue : le 5150, équipé du système d’exploitation MS-DOS 1.0, développé par Microsoft, un jeune éditeur basé dans l’État de Washington.

Pour un prix public de 1565 dollars, la configuration de base proposait un processeur Intel 8088 cadencé à 4,77 MHz, 16 Ko de RAM (extensibles à 640 Ko), et une sélection d’applications, les cassettes audio étant utilisées comme mémoire de masse.

Il était possible d’y adjoindre un ou deux lecteurs de disquettes souples (5,25 pouces, 160 Ko) ou encore un disque dur MFM de 10 à 20 Mo, ainsi qu’un moniteur monochrome 80 colonnes.

La version couleur avec deux lecteurs de disquettes et une imprimante matricielle était proposée à 4500 dollars. Mais tous les modèles disposaient de cinq connecteurs d’extension ISA (dont l’un occupé par la carte vidéo) permettant d’ajouter un port série, un modem…

Deux décennies plus tôt, un ordinateur IBM coûtait jusqu’à 9 millions de dollars et nécessitait un espace de 1000 m² climatisés et une équipe de 60 personnes pour le gérer“, indique IBM sur son site Web.

Et d’ajouter : “Ce nouveau PC pouvait non seulement traiter l’information plus rapidement que les machines précédentes, mais il pouvait aussi être branché sur le téléviseur, lire des jeux, traiter un texte et contenir plus de mots qu’un livre de cuisine“.

Jusqu’alors centré sur le marché des entreprises et les systèmes complexes, IBM fit une entrée remarquée dans l’univers de l’informatique personnelle, où s’étaient déjà aventurés, comme le note Silicon.fr, des acteurs comme Apple, Commodore et Atari.

À propos des premiers PC IBM, William Lowe déclara plus tard que son équipe n’avait pas alors pour ambition de ‘changer le monde’, mais de développer un produit innovant et inciter les développeurs du groupe à travailler avec des produits de la marque.

Après avoir présidé la division Entry Systems du groupe informatique de mars 1985 à décembre 1988, William Lowe quitta IBM pour Xerox, avant de diriger en 1991 le constructeur américain d’avions privés Gulfstream Aerospace Corporation.

—— A voir aussi  ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous l’histoire d’Apple ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur