Régulations

Libon : Orange exploite les usages enrichis de la 4G

Orange Libon communications unifiées
0 0 2 commentaires

Pour exploiter les usages enrichis inhérents au lancement commercial de la 4G, Orange met sur pied une solution de communications unifiées dénommée Libon.

En parallèle au déploiement de la 4G en France, Orange a mis sur pied un écosystème de communications unifiées condensé en une application : Libon, pour « Life is better on ».

Son rôle, centraliser en un service unique tous les moyens de communication (appels voix, visioconférence, messagerie instantanée) et les basculer vers les réseaux IP.

Le numéro un français des télécoms veut faire de cet outil un pilier de la vie numérique, au même titre que le cloud, le très haut débit et la nouvelle Livebox Play.

L’offensive se matérialise avec Libon. Plus qu’un client « à la Skype », il s’agit d’un véritable galop d’essai dans le monde des dénommés « usages enrichis ».

En phase avec la montée en puissance de la 4G et ses débits montants (théoriques) de 100 Mbit/s, une expérience mobile en « tout-data » devient envisageable.

Dans cet esprit, la solution devrait à terme se greffer sur la norme de communication joyn, dont les spécifications, applicables à l’échelle des infrastructures des opérateurs, ouvrent à de nouvelles perspectives.

Notamment la géolocalisation, les indicateurs de disponibilité, l’intégration des réseaux sociaux, la synthèse vocale… Le tout réuni dans un environnement homogène.

A la triade voix – visio – chat s’adjoint un reliquat qui suffit à trahir la raison d’être de Libon à ses origines : une messagerie vocale dynamique, alors appelée ON Voicefeed, avec ses répondeurs personnalisés en fonction des appelants.

Plus surprenant, l’accès à ces composantes n’est pas limité au réseau d’Orange : il est ouvert à tous les mobinautes, via une application iPhone (version Android disponible en 2013).

Cette interopérabilité suggère une probable concurrence imposée à Skype, Viber, Whatsapp et consorts. Libon pourrait même finir par se substituer aux fonctions du téléphone et précipiter l’obsolescence du GMS, comme des SMS.

Orange compte capter du public en intégrant le service aux terminaux de ses abonnés. Effectif dans 95 pays, le lancement commercial laisse supposer de fortes ambitions.

Sur un modèle freemium, les appels sont illimités, en 3G ou en Wi-Fi, vers d’autres utilisateurs de Libon. Orange met également à profit son cloud pour stocker les messages du répondeur.

Pour 2,69 euros TTC par mois (en sus), la limite de 3 groupes de messagerie vocale est levée. S’y ajoute 1 heure d’appels à l’international.

A suivre : Êtes vous incollable sur la 4G ? Essayez notre quiz, spécial 4G

Crédit photo : Juan Fuertes – Shutterstock.com

  1. I simply want to say I’m new to weblog and seriously savored this web-site. Likely I’m likely to bookmark your website . You absolutely have beneficial articles and reviews. Regards for revealing your web-site.