L’iBook au combo du bonheur !

Cloud
Information - news

Le petit portable grand public du constructeur de Mac s’envole des rayonnages et du magasin en ligne de la Pomme. L’indicateur de fabrication et de livraison en exaspère plus d’un : les délais pour obtenir la nouvelle machine fluctuent entre une et cinq semaines. Le succès du système combiné lecteur de DVD/ graveur de CD est tel qu’Apple a décidé de le distribuer aussi par le biais des revendeurs.

“L’iBook est un succès”, a indiqué Steven P. Jobs tout sourire, à San Jose, devant les milliers de développeurs assemblés. Le petit dernier d’Apple (voir édition du 2 mai 2001) part vraisemblablement plus vite que la firme ne l’avait prévu. L’émerveillement des personnes dans les files d’attente, le week-end dernier lors de l’ouverture des magasins Apple, était d’ailleurs perceptible, sans parler de l’accueil de la presse (voir édition du 4 mai 2001). Des personnels d’Apple passaient avec la machine équipée d’une carte Airport pour permettre aux clients de “tâter” de l’Internet sans fil ! “Dad, I want one (Papa, j’en veux un)”, ne pouvaient s’empêcher de dire les têtes blondes qui avaient fait le déplacement !

Le succès de la machine amène la firme à changer sa stratégie de vente. Apple se garde habituellement une machine spécifique, vendue uniquement en ligne. Pour le nouvel iBook, il s’agissait du modèle équipé du lecteur optique combiné DVD/graveur de CD. Un modèle à près de 17 000 francs TTC, qui draine des revenus non négligeables. Mais voilà, il s’agit d’un modèle très demandé et sa présence sur l’Apple Store n’est donc pas suffisante. L’iBook DVD/CD-RW va donc être proposé à la vente chez les revendeurs locaux, selon notre confrère MacCentral, pour répondre à l’impatience de clients attirés par cette nouveauté dans les gammes Apple. L’iBook est en effet la première machine de la Pomme à embarquer un tel lecteur optique. En remplacement, la machine équipée du graveur n’est plus vendue que sur le magasin en ligne.

Des délais de livraison erratiques

Et de la patience, il en faut quand on est passé par l’AppleStore pour commander un iBook. Les premiers clients américains se sentent un peu désabusés ou tout au moins déconcertés par l’état d’avancement de la fabrication de leur machine. Le site de vente d’Apple dispose en effet d’un indicateur à quatre positions (commande en cours, assemblage, préparation et envoi) permettant à ses clients de connaître l’état du processus de fabrication/livraison. Or, nombre des premières commandes réalisées dès le 1er mai n’ont pas été encore honorées. Il convient toutefois de signaler que le délai de livraison de l’iBook est prévu entre trois et cinq semaines. Un délai normal et même plutôt court pour le lancement d’une nouvelle machine à la Pomme. Mais voilà, certains clients qui ont commandé par la suite, aux alentours du 9 mai, ont déjà reçu leur machine, beaucoup plus vite que prévu (voir édition du 9 mai 2001). Ce qui a plutôt tendance à faire enrager les premiers ! Mais ces Mac ne viennent pas forcément des Etats-Unis, ils sont fabriqués à Taiwan, chez le sous-traitant local d’Apple, qui s’est montré excellent dans les délais de livraison par le passé…

Pour en savoir plus :

Le nouvel iBook sur le site d’Apple


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur