L’Icann donne le départ de la course aux ‘.net’

Mobilité

L’Icann vient de lancer son appel à candidatures pour la gestion des noms de domaine en “.net”. Le nom du nouvel exploitant devrait être dévoilé en mars 2005.

C’est en mars 2005 que l’on connaîtra le successeur de Verisign au rôle de gestionnaire des noms de domaine de 1er niveau (TLD pour Top-Level Domain) en “.net”.

L’Icann, l’organisme chargé de coordonner la gestion technique du système de noms de domaine (DNS), a en effet donné le coup d’envoi, le 10 décembre dernier, d’un appel à candidatures à destination des sociétés souhaitant remporter ce marché lucratif.

L’accord entre l’Icann et Verisign, gestionnaire de ces suffixes depuis mai 2001, prendra fin le 30 juin 2005. Le régulateur a donc établi un calendrier précis concernant les dépôts de candidatures et l’examen des différents dossiers qui lui auront été soumis.

Les prétendants, qui pourront se faire connaître jusqu’au 18 janvier 2005, devront bien entendu répondre à des critères techniques et financiers très stricts que l’Icann a décomposés en deux ensembles : les critères absolus et relatifs.

Les premiers sont des paramètres incontournables qui permettront de déterminer les candidats admissibles, les seconds permettant de départager les concurrents. L’Icann a tenu bon de préciser que Verisign, en tant qu’actuel opérateur des “.net”, ne sera “ni avantagé, ni désavantagé”.

Evaluation des dossiers par des experts indépendants

Passée la date butoir de dépôt des candidatures, l’Icann désignera une société d’experts indépendants chargés d’évaluer les différentes propositions, et notamment de déterminer si celles-ci remplissent les critères absolus relatifs à la sécurité, l’efficacité et l’impartialité. Puis, sur la base des critères relatifs (meilleur niveau de sécurité, concurrence, services proposés…), les experts établiront un premier classement et rendront au comité de direction de l’Icann un rapport préliminaire sur chacun des candidats. Commencera alors une période de consultation publique pendant laquelle le grand public pourra apporter ses commentaires.

L’Icann entamera, à partir du 31 janvier et jusqu’au 9 mars 2005, des négociations avec la société figurant en tête de la liste établie par les experts en vue de trouver un accord définissant les modalités de gestion des TLD. En cas d’échec de ces négociations, celles-ci reprendront avec le deuxième de la liste, et ainsi de suite. Finalement, l’Icann rendra son verdict dans le courant du mois de mars.

L’heureux élu sera alors officiellement chargé de la gestion des noms de domaine en “.net” pour une durée minimale de six ans.

Un ticket d’entrée à 200 000 dollars

Aucune information n’est pour le moment disponible concernant les éventuels prétendants à ce titre, même si on peut supposer que Verisign sera probablement candidat à sa propre succession. Mais une chose est sûre : avec les 200 000 dollars demandés à chaque société pour le simple dépôt de candidature, les concurrents auront intérêt à présenter des dossiers solides.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur