Licence 3G – ARCEP : on donne une note au candidat Free Mobile…

Cloud

Demain matin, l’ARCEP dévoilera sa décision sur les résultats de la procédure d’appel à candidatures. Sur quels critères le dossier Free Mobile a été évalué ? Et pour quels engagements ?

C’est presque la fin du suspense pour Free Mobile, candidat unique à la quatrième licence 3G. Demain matin, l’ARCEP dévoilera sa décision sur les résultats de la procédure d’appel à candidatures.

Difficile de percevoir les éventuelles objections qui pourraient aboutir à un rejet de la candidature de Free.

En présentant sa décision avant Noël (alors que l’échéance était le 10 mai 2010), l’ARCEP veut donner un coup d’accélérateur afin que l’arrivée du quatrième opérateur devienne une réalité concrète pour les consommateurs.

Sauf surprise de dernière minute, Free Mobile pourrait démarrer ses activités dans le courant de l’été 2011

Rappelons le lot de fréquences 3G qui est proposé : 5 MHz dans la bande 2,1 GHz pour une durée de 20 ans. Prix d’acquisition : 240 millions d’euros fixé par le gouvernement.

Note sur 500

Pour remporter ce trophée issu du dividende numérique, l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes a établi un cahier de charge spécifique pour le titulaire de la nouvelle licence 3G : couverture de 25% de la population en deux ans (80% en huit ans), assurer l’accès aux services mobiles standards (voix, data).

L’ARCEP a établi une grille de note sur 500 pour le candidat unique Free Mobile, prenant en compte neuf critères de sélection comme la “cohérence et la crédibilité du projet” (note sur 100), la “couverture du territoire” (note sur 100), la cohérence et crédibilité du plan d’affaires (note sur 75)…mais aussi l’emploi (note sur 25).

Sur le volet de la relation avec les fournisseurs de services (note sur 60), la dimension de l’ouverture du nouvel opérateur aux MVNO (opérateurs mobiles virtuels) a été renforcée.

(lire la fin de l’article page 2)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur