Licenciements en augmentation chez Apple ?

Mobilité

Le directeur financier de la Pomme avait prévenu, il y aura quelques licenciements chez Apple. Pourtant, à l’inverse de ses concurrents, la Pomme avait jusqu’à présent gardé un effectif stable malgré la crise de l’industrie informatique. Le lancement de sa chaîne de magasins l’obligeant d’ailleurs à poursuivre ses recrutements.

Apple n’avait pas déclenché de vague de licenciements massive, malgré ses piètres résultats sur l’année passée. Cette période calme pourrait bien être terminée. La firme serait désormais en train de réaliser des coupes claires dans les rangs de ses employés. Déjà touchée par une chute importante du cours de son action, elle n’a pas, à l’instar de la plupart des autres constructeurs, annoncé de plan de licenciements d’envergure. Tous les efforts semblent être faits actuellement par la firme pour tâcher d’éviter une telle baisse. Le contrôleur financier de la Pomme, Peter Oppenheimer, l’a répété dernièrement à des investisseurs. D’après le site de rumeurs Thinksecret, les licenciements chez Apple auraient tout de même pris de l’ampleur dernièrement et pourraient même avoir touché les filiales étrangères de la société. La firme s’attaquerait à ses différents départements les uns après les autres, sans lancer de campagne massive, pour éviter d’effrayer les salariés, si l’on veut bien en croire l’un d’eux, témoignant sous couvert d’anonymat : “La réorganisation en cours est suffisante pour qu’un ou deux postes disparaissent de-ci, de là.”

Les efforts d’Apple dans le domaine de la recherche et du développement, moteur direct de ses capacités d’innovation et de sa faculté à attirer la clientèle malgré la crise, pourraient être gâchés par une baisse trop importante de ses effectifs. L’équipe Mac OS X pourrait avoir été affectée par les récentes réductions de postes. Le défaut du logiciel d’installation d’iTunes 2 (voir édition du 5 novembre 2001) milite pour un tel mouvement. Mais la firme cherche également en ce moment à se détacher de sa seule faculté à innover en améliorant sa surface de visibilité, grâce au lancement de son réseau de magasins. Le processus d’ouverture se poursuit, avec un nouveau magasin par semaine en ce moment. Dans ce domaine, Apple poursuit son recrutement pour pouvoir ouvrir jusqu’à 25 magasins avant la fin de l’année. Même si l’entreprise peut compter sur un parachute de 4 milliards de dollars de trésorerie (4,44 milliards d’euros) pour traverser la crise connue actuellement par l’industrie, la difficile alchimie d’une poursuite de l’innovation – un des principaux postes d’investissements de la firme – et de l’augmentation de sa base de clients ne devrait pas permettre à Apple de réduire drastiquement le nombre de ses salariés. Sa survie est à ce prix…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur