Liens sponsorisés : finalement, Ask.com conserve Google

Mobilité

Le moteur de recherche du groupe IAC conserve Google comme partenaire privilégié “e-pub”.

A la suite de la présentation des résultats financiers du troisième trimestre 2007 de son groupe Internet IAC, le magnat américain Barry Diller a confirmé que Ask.com, le moteur de recherche intégré dans sa division Search & Media, avait gardé Google comme partenaire de référence pour les liens sponsorisés.

Barry Diller valorise le nouvel accord “e-pub” signée entre IAC et Google à 3,5 milliards de dollars, apprend-on par une dépêche de Dow Jones. Ce contrat s’échelonnerait sur cinq ans. A la rentrée, rappelons que la nouvelle version d’Ask 3D plus puissante en termes de fonctionnalités a été déployée en Europe, notamment en France.

L’accord initial avec le célèbre groupe Internet de Mountain View expirait à la fin de l’année et un certain suspense était maintenu, tant la tentation est grande pour Ask.com de développer son propre outil de sponsoring links. Aux Etats-Unis, le moteur a déjà franchi le cap mais cette initiative reste pour le moment complémentaire des Google Links.

D’autre part, le groupe IAC, constitué d’un bouquet hétéroclyte de services Internet, est en pleine ré-organisation. Il devrait être remodelé en cinq grandes divisions dont leurs contours restent à déterrminer. L’une d’entre elles se concentrera sur les services Internet orientés vers un modèle publicitaire comme Ask.com et Match.com (rencontres en ligne). D’autres sites comme LendingTree (prêts en ligne) et Ticketmaster (billeterie) sont traités à part.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur