L’image de marque d’Apple a chuté en 2000

Cloud

Le magazine américain Fortune publie chaque année une liste des sociétés les plus admirées. Celle-ci, résultat de l’interrogation de près de 10 000 cadres, fait et défait les réputations des sociétés. Si Gateway détrône Dell au premier rang de la liste du secteur informatique, Apple passe de la sixième à la huitième place. Une contre-performance qui est à l’image de ce que la société a vécu en 2000.

Quelles sont les sociétés américaines les plus admirées ? Le magazine Fortune tente de répondre à cette question en la posant à près de 10 000 cadres. Première surprise, sur les 10 sociétés américaines les plus admirées, tous secteurs confondus, 4 relèvent du secteur de l’informatique : Cisco Systems, Microsoft, Intel et Dell Computer. Dans cette liste, c’est Cisco, “l’architecte de l’Internet”, qui connaît la plus belle progression, se hissant de la quatrième à la deuxième place, tandis que Microsoft et Dell perdaient du terrain dans l’estime des cadres.

Quelle stratégie pour Apple ?

Outre la liste générale des sociétés américaines les plus admirées, tous secteurs confondus, le magazine Fortune dresse également une liste pas secteur d’activité. Il y a donc une liste “informatique”, dans laquelle, par exemple, Dell passe de la première à la cinquième place, remplacé par son homologue Gateway qui réalise une belle progression. Le classement des vendeurs d’ordinateurs s’en trouve bien modifié : si Gateway, NCR, Canon, Compaq et Hewlett Packard progressent, IBM, Apple et Xerox perdent les positions qu’ils tenaient dans l’esprit des cadres l’année précédente. Apple passe ainsi de la 6ème à la 8ème place. Ce recul marque bien à quel point la firme a “loupé” l’entrée dans le troisième millénaire, bien qu’elle ait marqué la sortie du précédent ! Pas de chance ? Mais les réactions des hommes d’affaires ne font finalement que souligner une réalité : depuis la sortie du PowerMac G4 en juillet 1999, les propositions d’Apple n’ont pas été véritablement significatives, malgré les énormes surprises que la compagnie a su susciter et sa capacité à sortir du trou où elle était il n’y a encore que trois ans. Et pour remonter dans l’estime des hommes d’affaires alors ? La stratégie nécessaire a déjà été annoncée, avec la transformation du Mac en hub sur lequel viendront se brancher tous les appareils numériques, tant domestiques que professionnels. Nous attendrons donc le classement de l’année prochaine.

Pour en savoir plus :

Le site de Fortune (en anglais)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur