L’industrie des semiconducteurs sort de la crise

Mobilité

Plusieurs indicateurs économiques montrent que la crise qui frappait l’industrie des puces depuis cinq ans semble désormais appartenir au passé.

Après la hausse du prix des mémoires, plusieurs signes laissent penser à un retour à la normale dans l’industrie des semiconducteurs. Aux Etats-Unis, le ratio book-to-bill, qui mesure le rapport entre les commandes reçues depuis trois mois sur le montant des livraisons sur la même période, a rebondi à 1,09 en octobre contre 1,07 le mois précédent. Autrement dit, pour chaque dollar de produit livré, l’industrie américaine a reçu 1,09 dollar de nouvelles commandes. Ses ventes ont cru de 72% entre octobre 1998 et octobre 1999.

Autre signe de santé retrouvée, le volume de commande d’équipements de production est en forte augmentation, a annoncé le SEMI, une organisation internationale de fournisseurs de matériaux et d’équipements pour l’industrie des semiconducteurs. La hausse est évaluée à près de 90% entre septembre 1998 et septembre 1999. En Corée du sud, la hausse atteint globalement 196%. En Europe, les experts constatent une augmentation de 121%, contre 107% à Taiwan, 105% au Japon et seulement 41% aux Etats-Unis. Moins impliquée dans les mémoires, l’Amérique avait beaucoup moins souffert de la crise que les pays asiatiques. Retrouvant leur capacité financière, les industriels asiatiques rattrapent aujourd’hui le temps perdu.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur