L’industrie du disque tombe sur les étudiants qui téléchargent sur le réseau Internet2

Cloud

25 étudiants de trois universités californiennes sont accusés de rapatrier illégalement des fichiers musicaux via un réseau à très haut débit. Mais, au final, la RIAA en vise plusieurs centaines?

La Recording Industry Association of America (RIAA) porte une attention particulière sur ce qu’elle considère comme un nouveau “vivier de pirates” : Internet2. Ce réseau à très haut débit américain, créé en 2003, relie 200 universités américaines et une quarantaine de sociétés high-tech. 25 étudiants de trois universités californiennes (University of Southern California, University of California-San Diego et University of California-Berkeley) sont pousuivis pour le principal groupement des maisons de disques pour avoir partagé des fichiers musicaux par l’intermédiaire du réseau Internet2.

Mais ce n’est qu’un début si l’on en croit les prévisions sombres de la RIAA. L’industrie du disque s’apprêterait à attaquer plusieurs centaines d’étudiants : 405 étudiants précisémment répartis sur 18 campus. Elle aurait constaté des infractions à la législation copyright dans 140 universités localisées dans 41 Etats. Un comptage qui ne prend pas en compte les menaces qui planent du côté de la Motion Picture Association of America (MPAA), qui regroupe les plus grands studios de cinéma, et qui perçoit également un piratage de films à grande échelle sur Internet2.

20 secondes pour télécharger un fichier

La tentation de partager des fichiers musicaux sur Internet2 est grande : un fichier peut être téléchargé en 20 secondes sur ce réseau à très haut débit (contre une à deux minutes sur un réseau haut débit traditionnel). C’est insupportable aux yeux de la RIAA. “Nous ne faisons pas la promotion du partage illégal de fichiers mais nous sommes conscients qu’il peut exister ce type d’usage sur Internet2, tout comme sur les réseaux publics”, commente Doug Van Houweling, directeur exécutif du réseau Internet2, interrogé par San Jose Mercury News.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur