L’industrie du PC doit évoluer pour prospérer

Cloud

Martin Reynolds, analyste pour le cabinet Dataquest, estime que les prix des ordinateurs et la stratégie mondiale des principaux constructeurs doivent changer pour leur permettre de conserver une bonne santé financière.

Quel avenir attend les constructeurs de PC ? Pour Martin Reynolds, analyste chez Dataquest, les fabricants et les revendeurs traditionnels sont trop chers et risquent de passer à côté de marchés émergents, comme celui de la Chine. Selon lui, une chute des prix -avec pourquoi pas un PC à moins de 300 dollars (1800 francs)- sera nécessaire pour permettre aux clients des nouveaux pays informatisés de s’offrir un ordinateur pour un prix adapté à leur budget. Le consultant signale que dans ces régions du monde, de petites entreprises profitent de l’absence des géants du marché pour glaner des parts de marché. “Nous avons remarqué une nouvelle émergence des fabricants de clones. Ces assembleurs ont des coûts plus bas, aucun frais de marketing et leurs affaires reposent sur le relationnel”, explique Martin Reynolds. Exhortant les constructeurs à s’intéresser aux pays d’Asie, le consultant préconise aussi la recherche d’une alternative à ce cher Windows : “Il faut un système d’exploitation à 10 dollars pour pénétrer davantage au sein des économies émergentes”, prévient-il.

Pour en savoir plus : http://www.dataquest.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur