Line prépare son IPO : WhatsApp en ligne de mire

Régulations
line-ipo-messagerie-instantanee

Face à son concurrent américain, le service de messagerie instantanée exploité par le groupe sud-coréen Naver viserait la Bourse de Tokyo et envisagerait également une cotation sur le NYSE.

Le brouillard commence à se dissiper autour de la probable IPO de Line.

Le service de messagerie instantanée – exploité par une spin-off japonaise du groupe sud-coréen Naver Corporation (ex-NHN) – aurait déposé, voici quelques semaines, un dossier d’introduction sur la Bourse de Tokyo. A s’en fier aux témoignages des sources “proches du dossier” qui se sont confiées à Reuters, Nomura Holdings et Morgan Stanley ont été mandatés pour superviser ce projet qui pourrait également aboutir à une cotation sur le New York Stock Exchange, avec une valorisation à plus de 7 milliards d’euros.

Lancé le 23 juin 2011, juste après les catastrophes naturelles qui avaient frappé le Japon, Line est aujourd’hui actif dans le monde entier en une vingtaine de langues, avec plus de 400 millions d’utilisateurs actifs revendiqués (un cap franchi le 1er avril 2014). Au-delà de sa version Web, le service est disponible sur les terminaux mobiles iOS, Android, BlackBerry, Windows Phone, Nokia Asha… et Firefox OS depuis février dernier.

A la solution de messagerie instantanée avec prise en charge de la vidéo – depuis fin 2013 – s’ajoutent plusieurs fonctionnalités parmi lesquelles des petits jeux vidéo (le dernier en date étant Football Manager, lancé pour la Coupe du monde) ou encore Line Camera pour prendre des photos et les partager sur les réseaux sociaux. Au coeur du modèle économique, on trouve un service de voix sur IP vers les fixes et portables à l’international, mais aussi les emblématiques “stickers”, ces icônes grand format dessinées pour chaque type de situation de la vie courante. Selon le cabinet d’études américain App Annie, toutes ces offres ont permis à Line de générer, au cours de l’année 2013, plus de revenus sur iOS et Android que n’importe quelle autre application, jeux vidéo exclus.

L’expansion du service en Europe est d’abord passée par l’Espagne. Le lancement de la version française remonte à septembre 2013, à l’heure où Line commençait à décliner ses activités sous l’angle BtoB en permettant notamment aux professionnels indépendants et entreprises de créer des “comptes officiels” (à l’instar des pages Facebook) donnant accès à des fonctionnalités de marketing social.

Depuis lors, Line a travaillé sur son image, allant jusqu’à s’exposer, pendant trois mois, dans le cadre d’un parc à thème éphémère au Japon. Une ascension fulgurante illustrée par un chiffre d’affaires triplé en un an : 14,6 milliards de dollars au 1er trimestre 2014. Mais la concurrence est forte sur le segment de la messagerie instantanée. L’IPO se présente comme le relais de croissance idéal face à des poids lourds comme Viber (racheté 900 millions de dollars par Rakuten) et WhatsApp (pour lequel Facebook a dépensé 19 milliards de dollars).

line-messagerie-instantanee

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : d’ICQ à Skype, avez-vous suivi l’évolution de la messagerie instantanée ?

Crédit image : Line


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur