LinkedIn accueille SAP dans son capital

Cloud

Pour son cinquième tour de table, le réseau social BtoB fait une place à la branche capital-risque de l’éditeur allemand.

LinkedIn annonce sa deuxième levée de fonds en quatre mois. Après avoir levé 53 millions de dollars en juin dernier essentiellement auprès du fonds d’investissement Bain Capital Ventures, le réseau social professionnel a de nouveau fait appel à des investisseurs.

Il vient de boucler un tour de table de 22,7 millions de dollars auprès de trois nouveaux investisseurs : Goldman Sachs, The McGraw-Hill Companies et SAP Ventures. Bessemer Venture Partners, partenaire historique du réseau, a suivi le mouvement en ré-injectant lui aussi des fonds.

Fait intéressant : la branche capital-risque institutionnel (corporate venture) de SAP fait son entrée dans le capital de LinkedIn. Cité dans le communiqué de presse, Doug Higgins, associé chez SAP Ventures, déclare que “l’application des technologies Web 2.0 au monde de l’entreprise permet d’améliorer la rentabilité des PME comme des grands comptes”.

C’est le deuxième investisseur européen à parier sur le réseau social américain après European Founders Fund (EFF) qui avait participé à une précédente levée de fonds en janvier 2007.

Annonce française repoussée “vraisemblablement fin novembre”

Justement, LinkedIn avait prévu cette semaine une conférence de presse à Paris pour annoncer une déclinaison française. Mais elle sera “vraisemblablement” reportée “à fin novembre”, selon une source proche du dossier.

Selon LinkedIn, la valorisation du réseau a dépassé 1 milliard de dollars pour un total de 75,7 millions de levés depuis sa création en mai 2003. Au dernier pointage, plus de 30 millions de professionnels se sont inscrits sur le réseau social, avec une croissance de 500 000 nouveaux membres par semaine.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur