L’Internet en voiture… les japonais aussi

Mobilité

L’américain General Motors et plusieurs constructeurs automobiles japonais vont développer des systèmes de communication Internet pour leurs véhicules.

Alors qu’un programme de la Commission européenne finance actuellement plusieurs projets pour embarquer l’Internet à haut débit dans les voitures (voir édition du 18 février 2000), les initiatives ne manquent pas par-delà les océans. Selon l’agence Reuters, le constructeur américain General Motors s’est associé aux japonais Isuzu, Suzuki et Fuji Heavy Industries pour développer l’informatique mobile de leurs véhicules. General Motors s’est aussi rapproché de Sony pour adopter les barrettes de mémoire Memory Stick, à l’intention d’auto-radios numériques compatibles avec le format MP3.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur