L’Internet illimité anglais plus cher que prévu

Mobilité

Altavista vient de préciser le montant de son abonnement annuel à son offre d’accès illimité en Angleterre. Bien qu’un peu plus cher que prévu, cet accès a de quoi séduire les accros au Web. Bientôt en France ?

Altavista a annoncé lundi le prix qu’il allait facturer pour son accès illimité à Internet, communications comprises. Officiellement lancé le 30 juin en Grande Bretagne, ce service sera finalement un peu plus cher que prévu. Les futurs abonnés devront payer un droit d’entrée de 59 livres sterling taxes comprises (soit 615 francs). Alors qu’Altavista avait annoncé au mois de mars un prix compris entre 30 et 50 livres.Suite à ce paiement, aucune mensualité supplémentaire ne sera demandée (même si on pourra étaler le paiement des 59 livres en question sur les 12 mois de l’année). Il n’y aura pas non plus de minimum de dépense obligatoire sur les appels téléphoniques classiques, ni d’obligation de changer d’opérateur téléphonique. Toutefois, il faudra ensuite renouveler son abonnement tous les ans, pour un prix non encore fixé. Altavista a admis que le prix est plus élevé que prévu, mais a indiqué que cette augmentation était nécessaire du fait que le portail avait décidé de ne pas bombarder ses abonnés avec des messages publicitaires et des emails “marketing” pour compléter ses revenus. Ce qui ne l’a pas empêché d’indiquer que le montant de son abonnement pourrait baisser en fonction de l’annonce prochaine d’un accès illimité que devrait faire British Telecom. En France, Altavista doit encore préciser son offre. Cela fait quelques semaines déjà que l’antenne française du célèbre portail a annoncé son intention de se lancer dans ce type de forfait illimité (voir édition du 23 mai 2000), mais elle s’est fait doubler par Onetel, qui propose depuis quelques semaines un abonnement illimité pour 149 francs par mois (voir édition du 25 mai 2000). Ce qui fait tout de même trois fois plus cher que l’offre anglaise d’Altavista. Seulement, à en croire les messages qui pullulent sur les forums de discussion, il ne semble pas que ce service donne toute satisfaction à ses abonnés…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur