L’Internet par le câble en nette progression

Cloud

Les bons résultats de l’accès Internet et des services de télévision numérique confortent les câblo-opérateurs dans leur stratégie.

Avec 3,78 % de progression sur un an, le câble poursuit son bonhomme de chemin. Selon l’Aform (Association Française des Opérateurs de Réseaux Multiservices) qui représente 93 % des 8,8 millions de foyers reliés à des réseaux câblés, les câblo-opérateurs comptent désormais 3 746 325 abonnés, tous services confondus, au 31 mars 2004, contre 3 609 987 au 31 mars 2003. Le premier trimestre 2004 enregistre à lui seul 50 000 nouveaux abonnés. “Nous sommes plutôt satisfaits des chiffres”, avance un porte-parole de l’association des câblo-opérateurs, “d’autant que ce trimestre suit une période à fort taux d’abonnement.”

L’Aform peut surtout se satisfaire des abonnés bénéficiant d’un accès Internet haut débit : leur nombre a augmenté de plus de 33 % en un an, passant de moins de 313 000 à près de 417 000. La télévision numérique – qui multiplie les programmes et facilite la gestion des services – enregistre sur l’année 112 000 nouveaux abonnés et frôle désormais le million d’utilisateurs (933 820). La moitié des abonnés aux services de télévision numérique ont opté pour un accès Internet. Le Net et le numérique se révèlent donc des facteurs de croissance du câble, lequel a encore une marge de développement puisque plus de 6,3 millions de prises “Internet” sont installées.

Une nouvelle concurrence

Confronté à l’arrivée des services de télévision sur ADSL, le câble pourra-t-il poursuivre cette croissance ? Associés à un diffuseur, les principaux opérateurs nationaux sont en effet aujourd’hui en mesure de fournir des programmes audiovisuels en plus de l’accès Internet et du téléphone. Un concurrent qui ne semble pas encore inquiéter les câblo-opérateurs car la télévision par ADSL s’implante principalement dans les villes où le câble est déjà en place. On peut supposer que les spectateurs qui cherchent une offre de télévision élargie ont depuis longtemps choisi le câble ou le satellite. Et il n’est pas certain qu’ils soient tentés par la TV sur ADSL. A terme pourtant, les offres de télévision sur la ligne téléphonique pourraient entrer en concurrence avec ceux du câble. Notamment au niveau des tarifs. Pour le plus grand profit des consommateurs.

(Article modifié le 06/05/2004)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur