Linux de plus en plus “pro”

Cloud

Tandis que Compaq et Software AG annoncent une offre d’exploitation d’applications “critiques” sous serveur Linux, IBM prévoit d’adopter l’Unix libre sur tous ses systèmes serveurs.

Deux nouvelles initiatives viennent renforcer l’enthousiasme pour le logiciel libre. Compaq et Software AG ont pour leur part annoncé la disponibilité d’une offre client-serveur pour le développement et l’exploitation d’applications “critiques” de commerce électronique. Le système repose sur un serveur Compaq Proliant doté de la distribution Linux SuSE et du serveur d’applications en “run-time” Bolero (pour des applications auto-exécutables, ndlr). La partie client exploite l’environnement de développement Bolero Component Studio. Petite entorse au logiciel libre, le poste tourne sous Windows NT. Le tout est facturé 105 000 francs HT.

De l’autre côté, Sam Palmisano, patron de la division Server Group d’IBM a expliqué lors d’une interview à l’agence Reuters que Big Blue proposera bientôt tous ses serveurs en version Linux. La firme doit annoncer prochainement la constitution et les missions d’une nouvelle division spécialisée dans les Unix propriétaire et libre. “Nous sommes à l’aube d’un nouveau changement dans le monde technologique”, a indiqué Sam Palmisano dans un document interne.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur