Linux débarque en grandes surfaces

Mobilité

Marchant sur les traces de Linspire, l’éditeur MandrakeSoft s’associe à Carrefour pour proposer un PC économique doté d’une distribution Linux préinstallée.

Un ordinateur vendu avec une distribution Linux préinstallée et proposé par une grande enseigne pour 299 euros. Non, ce n’est pas aux Etats-Unis que ça se passe mais bien en France. Et c’est MandrakeSoft qui s’y colle avec Carrefour. Pour moins de 300 euros, la configuration du PC est certes basique : processeur Duron à 1,8 GHz, 256 Mo de mémoire vive, 40 Go de disque dur, lecteur CD-Rom et la distribution MandrakeLinux 10.0 OEM qui comprend le système d’exploitation ainsi qu’une quarantaine de logiciels pour naviguer en ligne (Konqueror), consulter son courrier et gérer ses informations personnelles (Kontact), effectuer des tâches bureautiques (Open Office), etc. Si le clavier et la souris font partie du lot, l’écran est en option. Pour 100 euros supplémentaires, MandrakeSoft propose l’abonnement d’un an au MandrakeClub, qui propose nombre de services dont les mises à jour automatiques des applications.

Réservé à public averti

Linux poursuit donc sa (lente) conquête des PC de bureau. L’opération menée par MandrakeSoft et Carrefour n’est pas sans rappeler celle lancée outre-Atlantique par Linspire, qui s’appelait alors Lindows, et Wal-Mart (voir édition du 18 juin 2002), laquelle permettait au grand public de découvrir Linux à moindres frais. La machine est vendue en ligne, tant sur le site de l’éditeur que celui du distributeur. “Elle arrivera en magasin dès la semaine prochaine”, précise François Bancilhon, directeur général de MandrakeSoft, même si, pour le moment, Carrefour précise que “ce produit n’est pas disponible dans [ses] magasins”. “On y croit beaucoup”, ajoute le directeur, “c’est un bon positionnement pour Linux. Nous en avons déjà vendus en ligne.” Sans préciser combien.

Ce n’est pas la première fois que Mandrakelinux est proposé avec un PC à bas prix. La chaîne de magasins spécialisée en micro-informatique Planète Saturn propose également un ordinateur à 299 euros. Mais la configuration est vierge de tout système. Il faut y installer la Mandrakelinux 10.0 Discovery fournie en boîte. “Les ventes se comptent en milliers d’unités”, prévient François Bancilhon. De son côté, Carrefour prend ses précautions en prévenant ses clients de la nature de son offre. “Cette unité centrale n’est pas équipée du système d’exploitation Windows mais du système MandrakeLinux”, lit-on sur la fiche de présentation du produit, “il est réservé à un public averti en micro-informatique !” Un avertissement qui a au moins le mérite d’être clair.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur