Linux Fedora 9 : la distribution qui valait 11 milliards de dollars

Cloud

Une étude menée par la Fondation Linux met en exergue les coûts de développement qu’auraient nécessité la distribution Fedora 9 et le noyau Linux.

Il y a six ans, David A.Wheeler, grâce à son outil SLOCCount, avait réussi à déterminer que le coût  de développement de la distribution Linux Red Hat 7.1 s’élevait à 1,2 milliard de dollars. Aujourd’hui, la Fondation Linux réutilise cet outil et affirme que la mise au point de la distribution libre Fedora 9, sortie en mai dernier, nécessiterait un investissement de pas moins de 10,8 milliards de dollars.

Cette estimation est notamment basée sur les 204,5 millions de lignes de code réparties dans 5 547 paquets. Fedora 9 a également fait appel à pas moins de 60 00 personnes pour son développement. Pour le seul noyau Linux, son coût de mise au point est évalué 1,38 milliard de dollars pour ses 6,7 millions de lignes de code, ce qui correspond à l’investissement de plus de 3 200 personnes de 200 sociétés différentes.

Cette méthode d’évaluation des coûts de développement des différentes distributions Linux se base sur l’analyse du nombre de lignes de codes, seul méthode jugée aujourd’hui fiable pour mettre au jour ce que pourrait coûter la production de ces systèmes d’exploitation. En effet, comme Linux est développé collectivement, les investissements généraux sont difficilement quantifiables.

Mais d’autres critères ont été pris en compte, comme le salaire moyen annuel d’un développeur aux Etats-Unis (75 662 dollars par an), mais cette estimation peut être biaisée, sachant que Linux est un projet international, et qu’une partie des développeurs qui y collaborent ne travaillent pas sur le sol américain. L’outil SOLCCount intègre aussi les coûts des tests, et des infrastructures mises en place pour les développements des distributions open source.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur