Linux garde le soutien des constructeurs

Cloud

IBM continue de miser sur Linux. Big Blue vient en effet de s’allier avec trois fabricants d’informatique japonais afin de développer de nouvelles applications Linux en entreprise.

Alors que La Tribune rapporte une étude du Giga Group sur les difficultés que rencontre Linux à prendre pied sur le marché, IBM et trois grands fabricants japonais d’ordinateurs, NEC, Fujitsu et Hitachi, se sont associés pour accélérer le développement de logiciels utilisant le système d’exploitation gratuit Linux. Selon le communiqué de NEC, les entreprises partageront les informations et se répartiront le travail dans l’objectif de proposer de nouveaux produits d’ici un à deux ans.

IBM, qui a choisi Linux comme alternative au système d’exploitation Windows de Microsoft, a révélé vouloir dépenser 1 milliard de dollars pour l’année 2001 afin de faciliter le développement de ses logiciels et de son matériel pour le système libre, notamment dans le domaine professionnel (voir édition du 13 décembre 2000).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur