Linux : la distribution Debian 4 est arrivée !

Cloud

La nouvelle version de la distribution Debian propose une installation en
mode graphique et des mises à jour plus sécurisées.

On ne présente plus Linux, le système d’exploitation au code source librement copiable et modifiable. Simple utopie universitaire au début des années 1990, il est devenu une solution mature utilisée dans le monde professionnel et gagne chaque jour des parts de marché. Plusieurs sociétés et associations en diffusent des versions, la Debian étant l’une des principales.

Sa version 4 initialement prévue pour décembre 2006, est enfin arrivée le 8 avril. De quoi rassurer les utilisateurs après quelques inquiétudes suite au départ de son fondateur Ian Murdock embauché par l’Américain Sun il y a un mois. Mais le retard est surtout imputé à des corrections de bogues ainsi qu’à Dunc-tank, un projet de collecte de fonds lancé en septembre 2006 pour financer le développement.

Etch – c’est le nom de cette version 4 – arrive donc 22 mois après Sarge, la version 3.1. Comme il est de tradition, c’est le nom d’un des personnages du film d’animation 3D Toy Story qui a été utilisé, cette fois celui de l’ardoise magique.

Compatible avec 11 architectures processeurs

Le système tourne sur onze architectures de microprocesseurs, dans l’ordre alphabétique : Alpha, AMD64, ARM, HP PA-RISC, Intel x86, Intel IA-64, MIPS, MIPS, PowerPC, S/390 IBM, Sparc. Autant dire quasiment toutes les machines des PDA aux supercalculateurs en passant par les PC ! En ce qui concerne les x86, notons toutefois que le support des 386 a été abandonné, le minimum vital est désormais le 486.

L’installation se déroule enfin en mode graphique afin de combler ce qui était perçu comme un grave retard sur la concurrence. SecureAPT améliore la sécurité des mises à jour grâce à un contrôle d’intégrité des fichiers téléchargés. Le gestionnaire par défaut des paquets est désormais Aptitude. Et il y a de quoi faire avec 18 000 paquets de base !

Outre un noyau 2.6.18, on trouve des mises à jour de la librairie glibc 2.3.6, le langage Gcc 4.1, X.org 7.1 (à la place de Xfree86), la suite bureautique OpenOffice.org 2.0.4, l’interface graphique Gnome 2.14.3. Les environnements graphiques KDE 3.5.5a et Xfce 4.4(rc) sont disponibles mais sur un CD d’installation « alternatif ». Ceux qui veulent d’un bureau 3D, utiliseront Compiz.

Un Firefox sans Mozilla

Une particularité : on trouve Iceweasel et Icedove, des versions du navigateur Web Firefox et du logiciel de courriel Thunderbird dépourvues de la marque Mozilla. Il faut savoir que la distribution Debian contrairement à d’autres plus « commerciales » (Red Hat, Mandriva…) est celles des puristes de l’open source et ceux-ci n’acceptent pas la politique de marque de Mozilla.

Environ mille bénévoles à travers le monde participent grâce à Internet au développement de Linux façon Debian. C’est Samuel Hocevar, un Français développeur de VLC et de Monstez, qui vient d’être élu par la communauté comme nouveau chef de projet.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur