Linux : la Release Candidate d’Ubuntu 9.04 entre en scène

Cloud

La nouvelle distribution Linux Ubuntu est sur la rampe de lancement, avec notamment une version serveur qui fait la part belle au cloud computing.

Après une version bêta sortie fin mars, Ubuntu 9.04 est désormais entré dans sa phase de Release Candidate pour les versions poste de travail et serveur, avant la sortie de la version finale le 23 avril prochain. Connue également sous le nom Jaunty Jackalope et basée sur un noyau Linux 2.6.28.8, cette version promet surtout une nette amélioration de la vitesse de démarrage.

Selon Canonical, qui en assure la certification et le support technique, cette mouture embarque la toute nouvelle version de l’environnement de bureau libre Gnome 2.26.1, offrant une prise en charge optimisée du multi-écrans, ainsi qu’un nouveau lecteur audio (Rhythmbox 0.12.0) et le récent navigateur Firefox 3.0.7. Et contrairement à sa version précédente, la distribution Linux Ubuntu 8.10, la version 9.04 embarque la toute dernière mouture d’OpenOffice 3.0.1.

Au-delà de ces améliorations, l’édition serveur se tourne vers le cloud computing* grâce à l’intégration de la technologie open source Eucalyptus. Cet outil permet d’élaborer des infrastructures de cloud computing sur la base de serveurs en cluster. Il est également compatible avec l’interface de commande d’Amazon EC2 (Elastic Compute Cloud). Cette distribution Linux sera également plus adaptée aux netbooks, via l’édition Netbook Remix qui apportera aux mini-PC une interface qui leur est spécialement dédiée.

*Définition de cloud computing : les applications et les données ne se trouvent plus sur l’ordinateur local, mais – métaphoriquement parlant – dans un nuage (Cloud) composé d’un certain nombre de serveurs distants interconnectés au moyen d’une excellente bande passante indispensable à la fluidité du système (source Wikipedia)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur