Linux mobile : les distributions LiMo et LiPS fusionnent

Mobilité

Au lendemain de la bascule de Symbian OS en open source, deux des principales distributions Linux pour mobiles se rapprochent.

Qu’ils s’appuient ou non sur Linux, les projets libres de systèmes d’exploitation pour mobiles se multiplient : LiMo (Linux Mobile), LiPS (Linux Phone Standards Forum), Openmoko et, depuis peu également, Android (qui est soutenu par Google) et Symbian OS (qui vient tout juste d’être racheté et libéré en open source par Nokia)…

Une “fragmentation” jugée excessive par certains, dont Scott Rockfeld, un chef de produits mobiles de Microsoft. Interrogé par le site NetworkWorld, ce dernier a récemment estimé qu’il “y a davantage de consortiums Linux qui naissent et disparaissent que de téléphones sous Linux”. Qu’il se rassure, la consolidation est semble-t-il bien en marche.

Unification des plateformes Linux

Dans un communiqué diffusé le 26 juin, soit deux jours seulement après le passage de Symbian OS en open source, la nouvelle LiMo Foundation a annoncé qu’elle va intégrer les activités de LiPS, une distribution “concurrente” bénéficiant notamment du soutien de France Télécom / Orange, Bouygues Télécom et Telecom Italia.

Bien entendu, le rapprochement, prévu pour juillet 2008, devrait grossir les rangs des soutiens de la LiMo (cette fondation revendique déjà 41 partenaires, parmi lesquels SFR et Mozilla). La fondation souligne par ailleurs dans son communiqué que “ce rapprochement des efforts et des ressources est le reflet d’une tendance globale vers l’unification des plateformes mobiles basées sur Linux”.

Reste à voir si Android et Symbian OS – qui sont considérés comme les deux principales alternatives libres aux systèmes de Microsoft, RIM et Apple – suivront un même mouvement…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur