Linux : Novell et Red Hat mettent à jour leurs distributions

Cloud

Au menu : de nouveaux outils d’administration et, surtout, de virtualisation.

Quelques jours après le lancement de Fedora 9, distribution Linux grand public soutenue par Red Hat, la firme au chapeau rouge a accouché le 21 mai 2008 d’une nouvelle version de RHEL (Red Hat Enterprise Linux 1.2), son offre Linux dédiée aux entreprises. Le même jour, son concurrent Novell a quant à lui publié le SP2 (Service Pack 2) de sa distribution Suse Linux Enterprise 10, en attendant la prochaine version 11.

Que réservent les deux dernières mises à jour ? Red Hat fait valoir une meilleure compatibilité matérielle, assortie de nouvelles fonctionnalités de virtualisation, de gestion des réseaux, de sécurité et de stockage. L’éditeur met en particulier l’accent sur de nouvelles possibilités de virtualisation pour les gros systèmes, comptant jusqu’à 64 processeurs et 512 gigaoctets de mémoire.

Le son de cloche est quasi identique du coté de Novell, qui se targue lui d’offrir avec son SP2 “des améliorations en terme de virtualisation, d’administration, de compatibilité matérielle et d’interopérabilité“, son crédo depuis son alliance avec Microsoft en 2006. Dans un communiqué, Novell, qui s’était déjà empressé d’intégrer le moteur de virtualisation open source Xen à sa distribution, se fécilite d’offrir la “seule solution de sécurité basée sur Xen bénéficiant du support complet de Microsoft pour les hôtes Windows Server 2008 et Windows Server 2003″. A bon entendeur…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur