Linux reste derrière Windows NT

Cloud

Linux, s’il profite d’un vent favorable, notamment avec IBM qui, avec son plan de 200 millions de dollars devrait stimuler l’utilisation de Linux en Europe, ne parvient toujours pas à détrôner Windows NT. Une situation qui devrait perdurer au moins jusqu’en 2004 selon la dernière étude d’IDC.

Si Linux est parvenu à détrôner NetWare de Novell en 1999 (voir édition du 10 février 2000), il reste toujours en deuxième position derrière Windows NT. Bien que le système d’exploitation libre continue de prendre des parts de marché sur Windows NT, il ne devrait toujours pas, selon une étude d’IDC, dépasser son concurrent et cela sur une perspective de quatre ans. Période toutefois qui devrait voir la plus grande progression des logiciels libres. IDC annonce en effet une progression de 28 % des logiciels libres sur un marché global qui devrait croître de 17 % par an. Le nombre de serveurs Linux devrait ainsi atteindre le chiffre de 4,7 millions en 2004 contre 1,3 en 1999.

Cependant, même avec cette croissance annoncée, les revenus tirés de Linux ne devraient pas excéder 85 millions de dollars en 2004. De l’aveu même d’IDC, les perspectives de revenu de Linux représentent “un grain dans une mer de sable”. Microsoft, quant à lui, devrait au même moment engranger plusieurs milliards de dollars…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur