LinuxPPC part en croisade contre MacOS X

Cloud

Nos confrères de Macnn ont rapporté des propos d’un des responsables de LinuxPPC Inc. Jeff Carr est plutôt virulent contre la stratégie MacOS X d’Apple et l’architecture même du futur système de la Pomme. La polémique ne fait sûrement que commencer.

Pour Jeff Carr, Apple doit absolument choisir LinuxPPC et mettre à la poubelle les fondations systèmes Darwin. Pour celui-çi, c’est le seul moyen qu’Apple a de rester dans les serveurs d’entreprises. On ne peut être que surpris par ces propos. En effet, lors de la sortie de MacOS X Server, LinuxPPC Inc. et les autres éditeurs de Linux sur PowerPC n’ont pas particulièrement réagi. Or, déjà à cette époque, MacOS X Server était basé sur Darwin !

LinuxPPC Inc. aurait-il peur de MacOS X ? On peut dire ce que l’on veut, mais MacOS X sera l’unique Unix grand public doté de la simplicité de MacOS. D’autre part, MacOS X se dotera, sans doute dans une version spéciale, de tous les éléments réseaux et serveurs équipant MacOS X Server : Apache, SendMail, WebObjects, NetBoot etc. Il disposera aussi de couches systèmes Unix avec FreeBSD et Posix. De plus, Darwin est disponible gratuitement pour tous ceux qui le veulent, comme avec un Linux normal. Car finalement, ce qui fait peut-être le plus peur à LinuxPPC, c’est de voir deux entités capables de lui prendre des parts de marchés. D’une part MacOS X pour le grand public et, de l’autre, DarwinOS pour les développeurs Unix et les amateurs utilisant Linux sur PowerPC !

Certaines listes de diffusions MacOS X américaines philosophent beaucoup sur le sujet et de l’intérêt d’une telle proposition. De toute manière, techniquement, remplacer Darwin par une base LinuxPPC est impossible en l’état actuel. Il faudrait modifier et redévelopper toutes les bases systèmes et adapter les moteurs graphiques (Quartz, QuickTime, Open), Aqua, Carbon ou encore Cocoa? Voilà qui n’est pas une mince affaire.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur